AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Famille Freig et autres PNJs d'Aleksei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cmdt. Aleksei Freig
Spécialiste
avatar


MessageSujet: La Famille Freig et autres PNJs d'Aleksei   Mar 13 Déc 2011 - 19:23

    Identité


  • Nom : Aelia Freig

    Le Personnage
  • Sexe : Féminin
  • Race : Humaine (Carida)
  • Âge : 22 Ans
  • Planète d'origine : Carida
  • Description Physique : Aelia est une jeune énergique et relativement séduisante. Relativement car, bien que non dépourvue de charmes, elle n'est pas non plus l'un des grands canons de la beauté féminine. Elle porte des cheveux auburn, coupés courts, à la garçonne et libérant donc un maximum d'espace pour son champ de vision, mais également pour lui permettre de porter son casque de vol convenablement lors des longues heures passée à piloter.

    Femme d'action, on constate à sa corpulence qu'elle fait beaucoup travailler son corps. On ne peut pas dire que ses formes soient particulièrement ... pulpeuse. De la même manière, elle est relativement solide et bien que cela ne soit pas flagrant, son corps dispose d'une musculature plutôt développée.
  • Métier : Pilote des Forces Spatiales de la République
  • Groupe : République Galactique

Informations
  • Histoire : Aelia est une cousine éloignée d'Aleksei Freig, et une jeune femme qui connut une enfance sans histoire au sein de la Noblesse Caridanne. Fille de Jonah Freig, chef de la Corporation Aratech, elle fut dés son plus jeune âge familiarisée avec le pilotage. Et dès son seizième anniversaire, rejoignit l'Académie Militaire de Carida en temps que cadet.

    De ses années d'étude, il y a peu à dire, sinon qu'elle s'illustra à plusieurs reprises sur simulateur de vol, à tel point que ses instructeurs voulurent la faire voler sur un Z-95 plus tôt que les autres. Z-95 qu'elle manqua de crasher contre la tour de contrôle à l'atterrissage, menaçant de se tuer, ainsi que son instructeur. Elle ne s'en montra pas moins particulièrement compétente au final, et par la suite, ayant bien digéré son presque accident.

    A vingt ans, elle sortit de l'Académie avec son brevet de pilote et se fit offrir un poste de lieutenant dans les Forces de CorSec. Elle les rejoignit l'espace de deux ans avant que n'éclate la guerre des clones. Correlia ayant choisit de rester neutre, Aelia démissionna de son poste pour rejoindre son monde de naissance, qui préparait une armée pour le compte de la République. Elle rejoignit les Forces Caridannes et forte de son excellent dossier, reçut le poste de Lieutenant-Colonel.
  • Inventaire :
    - Un appareil qui varie fortement selon ses missions, Aelia recevant le commandement d'escadrons variés et n'ayant pas encore reçut son propre escadron ...
    - Sa tenue de pilote
    - Un DC-15
    - U DH-17
    - Quelques effets personnels
  • Description mentale : Le passage d'Aelia sur Correlia l'a fortement marqué. Bien que très disciplinée, obéissante et répondant parfaitement à la notion de ce que les officiers appellent un bon soldat, elle n'en est pas moins un soldat qui a adopté une autre définition du mot "sens du devoir". Le Sens du devoir implique aussi de faire ce que l'on croit juste, et de savoir désobéir à un ordre que l'on croit injuste. Bien que non effrontée ou irrespectueuse envers ses officiers, Aelia a déjà, à plusieurs reprises refuser de décoller de son croiseur amiral, notamment lorsque l'opération de bombardement qu'on lui demandait impliquait la vie de nombreux civils.
  • Intérêts : Voler, combattre, Quelques rares hommes (surtout s'ils sont blonds, intelligents, discrets, et portent un uniforme)
  • Répulsions : Passer des journées sans rien faire, l'ennui, les chasseurs droïdes qui auraient la mauvaise idée de la prendre en chasse.
  • [left]
    Revenir en haut Aller en bas
    Cmdt. Aleksei Freig
    Spécialiste
    avatar


    MessageSujet: Re: La Famille Freig et autres PNJs d'Aleksei   Mer 14 Déc 2011 - 11:30

      Identité


    • Nom : Aalya Secura

      Le Personnage
    • Sexe : Féminin
    • Race : Twi'Lek (Rutienne)
    • Âge : 25 Ans
    • Planète d'origine : Ryloth
    • Description Physique : Aayla est une rutienne, mais en plus une jolie Rutienne. Une perle rare pour quiconque cherche un esclave Twi'Lek de "qualité". Séduisante et sensuelle, Aayla est connue pour ses aptitudes de combattante, qu'elle a aussi appris à cultiver, aussi bien que ses charmes. Il en résulte une corpulence qui, si elle n'est pas imposante, n'en reste pas moins souple, agile, et féline. Dueliste hors pairs, Aayla a sculpté son corps en fonction de sa mission.

      De visage symétrique et simple, Aayla porte deux lekki non tatoués, car elle n'a pas reçu la même éducation que la plupart de ses frères Twi'Lek.
    • Métier : Chevalier Jedi
    • Groupe : République Galactique/Ordre Jedi

    Informations
  • Histoire : Aayla, dès son plus jeune âge, était déjà extrêmement sensible à la Force. Découverte à l'age d'un an par le duo de Tholme et Quinlan Vos, Aayla était encore une esclave lorsqu'elle fut conduite sur Coruscant pour passer les tests qui ferrait d'elle une Jedi. Nièce de Lon Secura, l'important chef du clan éponyme, sa haute naissance ne lui avait pas épargner le destin d'esclave, et la présence de Tholme et Vos lui fut salutaire à bien des égards lors de sa découverte.

    Sur Coruscant, Aayla reçut les bases d'une éducation Jedi standard, bien qu'elle entretint rapidement des amitiés fortes avec certaines personnalités de l'ordre Jedi qui avaient une facheuse tendance à interpréter ... à leur manière ... le code Jedi. Lorsqu'elle fut en age de passer les tests pour devenir chevalier Jedi (qu'elle réussit, naturellement), elle fut prose comme padawan par le chevalier Jedi Quinlan Vos, qui l'avait par ailleurs découverte sur Ryloth. Ils accomplirent de nombreuses missions ensemble.

    Hélas, lors d'une mission sur sa planète natale, Aayla et son maitre furent capturés et drogués, et l'ordre faillit bien la perdre. Incapable de se souvenir de son passé, Aayla ne reconnut même pas Quinlan Vos, son maitre, et lors d'une confrontation qui suivit entre elle et Vos, Aayla poussa accidentellement son oncle du balcon de ses appartements, provoquant sa mort. Persuadée que Vos était responsable de la mort de ce dernier, Aayla le poursuivit sur Kiffex. Là, elle devait être confrontée, pour la première fois de sa vie, au côté obscur de la force.

    Embarquée sur un vaisseau pirate, elle finit par atteindre Kiffex, ou elle trouva l'ancien jedi noir Aarko, un Anzat, prisonnier d'un champ de stase. Elle l'en libéra et obéit à chacun de ses commandements, plongeant chaque fois un peu plus loin dans le côté obscur de la Force. Aarko cherchait à capturer Quinlan Vos, pour pouvoir le priver de son énergie vitale et se nourrir de sa "soupe". Lorsque vint la confrontation finale, Vos parvint à ramener la mémoire d'Aayla, mais ce fut trop tard pour lui permettre de prendre sa part dans le combat qui suivit. Mise hors combat, elle n'assista pas à la mort d'Aarko et la découvrit seulement à son reveil. Vos, à cette époque, suivait déjà son propre chemin et Aayla ne pouvait plus l'y accompagner. A son retour sur Coruscant, elle reçut pour nouveau maitre Tholme, l'ancien maitre de Vos.

    Secura se crut pendant un certain temps perdue pour l'ordre après ce qu'elle avait fait et vécu. Elle ne se considérait plus, elle-même, comme digne d'être un Chevalier Jedi. Pourtant Yoda parvint à lui redonner la confiance qui lui manquait. Nombre d'aventures succédèrent à cet épisode déterminant de sa vie, jusqu'à ce qu'un jour son apprentissage la conduise à faire face aux ultimes épreuves qui devait faire d'elle un Chevalier Jedi. Après une difficile mission sur Ryloth, elle fut promue au rang de Chevalier Jedi, et Quinlan Vos au rang de maitre.

    *** Modifications historiques : inclusion d'une padawan ***

    Les années passèrent jusqu'à ce qu'en -24 avant la bataille de Yavin, Aayla assiste aux épreuves qui devait former de nouveaux apprentis. Elle fut particulièrement séduite par la philosophie passive et réfléchie d'une jeune humaine, originaire de Naboo. Agée de douze années, cette dernière poussait la mission de paix des chevaliers jedis jusque dans sa manière de combattre. Ne dégainant son sabre qu'à l'ultime moment, et dans un seul but : donner un coup fatal.

    Aayla s'entretint quelques temps avec l'apprentie, avant de faire part au conseil de sa volonté de choisir la Jeune Yuki Shaniatwel comme padawan. Elle devait retenir une phrase de cet entretien : "Maitre, on dit souvent aux gens qui achètent une arme que lorsqu'ils l'achètent elle ne doit pas être décorative. S'ils l'achètent, c'est qu'ils sont prêts à s'en servir. Je n'ai pas fait le choix d'utiliser un sabrelaser, mais ma condition m'y contraint. Alors si je dois l'utiliser, il ne doit servir qu'à une seule chose. Et le moins souvent possible." Cette phrase devait fortement intriguer Aayla, qui plaçait au contraire, énormément d'importance dans un bon entrainement au sabrelaser. Et c'est cette curiosité qui finit par la décider.

    Le Conseil des Jedis réfléchit longuement à la requête d'Aayla. Deux choses devaient aller contre sa demande : d'abord elle manquait encore d'expérience. Âgée de 23 ans, il était extrèmement rare que l'on attache un apprentie, à un chevalier aussi jeune. En outre, la curiosité n'était pas jugée comme étant une bonne motivation, surtout à l'égard d'une apprentie comme Yuki Shaniatwel, connut pour être particulièrement mystérieuse et reservée.

    Néanmoins Shaniatwel était une jeune fille intelligente, et anormalement sage pour son âge. Elle ne maniait pas le sabre comme une experte, et accordait peu d'intérêt à la manipulation de la Force, mais elle avait parfaitement compris la philosophie de l'Ordre Jedi. Ses armes étaient les mots, qu'elle manipulait comme des épées acérées. Aayla le comprit très vite, et elle comprit aussi pourquoi le Conseil avait tout de même décidé de lui accorder ce ... privilège. Son passé était troublé, et même si Yoda et Plo Koon n'en avaient rien dit au cours de leurs diverses discussions avec Aayla, ils étaient bien fidèle au vieil adage de l'ordre jedi : "Lorsque tu as goutté au côté obscur de la force, à jamais il dominera ton destin". On lui avait laissé formé Yuki pour une très bonne raison, et Aayla le découvrit très vite : elle était autant élève qu'enseignante ...
  • Inventaire :
    - Deux sabres lasers (l'un vert, l'autre bleu)
    - Ses vêtements
    - Un chasseur Jedi Delta-7
    - Divers Utilitaires
  • Description mentale : Aayla Secura est connue au sein de l'ordre jedi pour son empathie affirmée, et son intelligence, mais aussi, et surtout, pour son impulsivité, le trait de son caractère que Yoda tente justement d'atténuer en lui confiant la responsabilité de la jeune Yuki Shaniatwel. Les évènements de Kiffex ont laissé des marques profondes dans son esprit, qui la poussent parfois à commettre des erreurs.

    Etudiante brillante et très intelligente, Aayla n'en reste pas moins, pour autant, une excellente tacticienne réputée et crainte par tout ses ennemis.
  • Intérêts : L'Ordre Jedi, la Force, Apprendre et le reste de la galaxie
  • Répulsions : L'esclavagisme, les Manipulateurs (et donc Yuki quand lui vient l'idée qu'on pourrait tenter de tourner le comportement de certaines personnes à l'avantage du duo).
  • Revenir en haut Aller en bas
    Cmdt. Aleksei Freig
    Spécialiste
    avatar


    MessageSujet: Re: La Famille Freig et autres PNJs d'Aleksei   Mer 14 Déc 2011 - 12:02

      Identité


    • Nom : Yuki Shaniatwel

      Le Personnage
    • Sexe : Féminin
    • Race : Humaine (Naboo)
    • Âge : 14 Ans
    • Planète d'origine : Naboo
    • Description Physique : Yuki est une jeune fille aux cheveux noirs. De grande taille et à la musculature féline, elle semble capable de mouvements rapides, précis et puissants. Ses yeux en amande, bleus et profond, brillent d'un éclat malicieux sous la capuche de sa bure. Elle porte les vêtements traditionnels des jedis, recouvert par une Bure dont elle porte continuellement la capuche. Au dessous de celle-ci, ses cheveux noirs sont noués en queue de cheval de sorte qu'ils ne la gênent pas pendant les combats qu'elle mène.

      A noter que son Sabre-laser brille d'une lame verte, de moitié plus courte que celle des autres chevaliers jedi, le faisant d'avantage ressembler à une dague. Elle le tient "à l'envers" et utilise un style de combat aux actions acrobatiques dans lequel elle ne le sort jamais de manière très régulière.
    • Métier : Apprentie Jedi
    • Groupe : Ordre Jedi/République

      Informations
    • Histoire : Yuki Shaniatwel est née sur Naboo six ans avant le blocus de la fédération du commerce. Elle rejoindra comme tout adepte l'ordre jedi à cinq ans et débutera sa formation. Ses maitres remarquèrent notamment son inventivité, sa soif d'apprendre et de découvrir, ainsi que son assiduité et sa régularité dans son travail. L'enfance de Yuki est en effet rythmée par les longues heures passés à la bibliothèque à lire le contenu d'un maximum d'holocron, à creusé plus en profondeur les sujets qui l'interresse.

      Lorsque à douze ans, à la suite d'un combat d'entrainement avec un autre padawan, maitre Yoda demande à la jeune fille pourquoi elle a mit aussi longtemps à passer à l'offensive. Yuki repondra qu'elle ne dispose pas d'une vigueur Physique suffisante pour soutenir coup sur coup les assauts d'un adversaire plus puissant qu'elle. La solution qu'elle dévelloppe alors est surprenante : Elle observe ! Elle esquive et évite le combat jusqu'à tout comprendre de la tactique de son adversaire. Une fois qu'elle croit avoir comprit comment celui procède, elle passe à l'attaque. Cette tactique lui fera très rarement défaut, mais comme lui expliquera Yoda, elle ne connaitra jamais les circonstances de ses combats à l'avance.

      Cette façon de se battre interressa au plus haut point le chevalier Aayla Secura, qui prit en charge la formation de Yuki. Elle se révéla alors un atout d'une rare efficacité lors des nombreuses missions qu'ils livrèrent ensemble. Yuki s’avéra en effet autant une élève, qu'une enseignante, à sa manière. La haute compétence d'empathie d'Aayla lui faisant rapidement comprendre comment procédait la jeune fille, et les méthodes qu'elle refusait d'utiliser. Yuki fut ainsi un excellent contrepoids. A l’impulsivité d'Aayla, s'opposait le calme froid de Yuki, à son manque de hardiesse au combat se complétait les talents de duelliste de son maitre. L'Empathie de la Twi'Lek renforçait les compétences diplomatiques de Yuki et pour finir, leurs deux caractères finirent par s'accorder ... plus que de coutume ...

      Cependant, l'éclatement de la guerre des clones fit apparaître une discordance entre les deux Jedis. Selon Yuki les Jedis étaient les défenseurs de la paix, pas des généraux. Leur mission première était avant tout la protection des individus de la galaxie. Elle se montre de plus en plus revêche à l’exécution de nombre d'objectifs, mais Aayla, intelligente, lui laisse toujours une certaine liberté, de sortes que les croiseurs de la Légion clone qu'elles commandent, le deux-cent sixième corps spatial, ne combat que lorsqu'il ne reste plus aucune autre option.
    • Inventaire : La Première possession de Yuki est son chasseur Delta-7. Elle en a déjà bidouiller l'intégralité pour l'adapter à ses besoins. En outre, elle détient un sabre-laser vert, dont la longueur de la lame à été réduite de 50%, ainsi qu'une bure standard de pèlerin et des vêtements traditionnels de Jedi. L'essentiel de son équipement supplémentaire lui est fournis par l'Ordre.
    • Description mentale : Yuki a en très haute estime l'ordre Jedi et sa mission de paix. C'est d'ailleurs ce qu'on lui reproche souvent : cette vision étant proche du fanatisme.

      L'ironie et le sarcasme sont les deux plus grand défauts de Yuki, ajoutés à une très forte franchise, elle n'hésite jamais à dire ce qu'elle pense. Cependant, son tact et son charisme, ainsi que sa faculté à toujours tourné un ordre à son avantage, font d'elle un atout précieux lors des négociations. De loin elle peut paraître dangereuse et méfiante, et lorsqu'on ne la connait pas, ou depuis peu de temps, elle ne manquera pas de vous sembler ... mystérieuse et renfermée, en creusant un peu, on se rend très vite compte qu'on peut lui accorder toute confiance ... Yuki est cependant continuellement en "négociation", jusque dans ses rapports sociaux. De fait, elle ne révèle jamais que le strict minimum.
    • Intérêts : L'ordre Jedi, du moins avant qu'il n'accepte de prendre le commandement des armées clones de la république. Yuki est une démocrate des plus ferventes mais pas pour autant républicaine, considérant que la corruption à sévit beaucoup trop rapidement dans l'ancien régime. En outre, elle porte en très grande estime l’œuvre de paix de Padmé Amidala et de ses proches au sénat.
    • Répulsions : Yuki s'est refusée à détester quelque chose en bloc. Elle s'efforce de tout voir avec pragmatisme, et de rechercher ce qu'il y a de bon ou de mauvais dans ce qu'elle découvre, rencontre ou observe. Il est cependant une chose à quoi elle n'a put s'ouvrir : l'absolutisme, surtout lorsqu'il sert les intérêts d'un individu en particulier.
    Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: La Famille Freig et autres PNJs d'Aleksei   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    La Famille Freig et autres PNJs d'Aleksei
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
     :: Pages Indispensables :: Présentations des Personnages :: Présentations des PNJs-
    Sauter vers: