AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Nouvelle-Plympto] Les débuts de la Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rootrock
Nouveau
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: [Nouvelle-Plympto] Les débuts de la Résistance   Dim 9 Oct 2011 - 23:02

Principal Pnj : Tharidjik Mei’Xan,

Ami de Confiance du Commandant Rootrock et Capitaine d’un Régiment de la Black Watch.





Nouvelle-Plympto - Noyau ...


Mei circulait dans les dédales de tentes, toute différente, qui composait la partit exposé de la Base du Groupe Paramilitaire qu’était la Black Watch. Exposé était néanmoins un bien grand mot, certes, il se trouvait en extérieur, mais la jungle environnante était si dense, qu’on ne voyait même pas se qu’il y avait dix mètres plus loin. Sans compté l’humidité étouffante, les insectes de toutes tailles et la légères brumes qui caractérisait les énormes jungles de Nouvelle-Plympto. Pour certain, s’était une véritable colonie de vacance, mais pour Mei, il savait parfaitement que même si l’ennemi ne voyait rien, les Nosaurien euh, voyait très bien, les tentes étaient entouré de guetteur, en plus de ceux positionné dans les hauts arbres de prêt de 200 mètres d’altitude.

Par ailleurs, Mei se dirigeait tout droit vers l’un des arbres géants. Cette particularité de la jungle, avait permis aux Nosauriens de bien se cacher et se protéger, les hauts arbres permettaient d’édifier de véritable forteresse difficile à prendre. L’échelle camoufler qu’allait prendre Mei allait l’amener vers l’une de ses forteresse invisible et naturel, les feuilles cachait presque tout. Malheureusement, les arbres ne pouvaient être un bon endroit ou se cacher à long terme, beaucoup trop visible et facile à détruire, malgré tout, les Nosauriens ne pouvaient s’empêcher d’éprouver du respect pour de tel colosse. Le Colosse que gravissait Mei n’était nulle autre que le quartier général de la Black Watch, l’une des plus grosses entités paramilitaires de Nouvelle-Plympto, la plus influente surtout.

Le Commandant de la Black Watch, Rootrock, était partit beaucoup plus tôt dans la journée rejoindre un mystérieux rendez-vous avec un interlocuteur qu’ils avaient connu sur les fréquences holographique. Rootrock n’était néanmoins pas partit sans laisser d’ordre et en tant que meilleur ami et Officier de la Black Watch, Mei devait s’acquitter de certaine tâche importante. La première était tout simplement de référencer tout se que possédait la Black Watch, enfin de connaitre leur force face à une invasion massive fort probable de la République si les Nosauriens continuaient dans cette voie, voie que la République leur avait obligé d’emprunter. Il eut un léger goût amer en bouche, peu de Nosaurien ignorait les exploits Républicains, non seulement il refusait que Nouvelle-Plympto soit représenter au Sénat, mais plus, elle avait détruit le seul revenue que la planète possédait, la plongeant dans une situation économique impossible à résoudre sans des moyens détournées.

La grande Majorité des Nosauriens, voir même, la totalité, étaient devenue Antirépublicain, dans cette majorité, la moitié étaient devenu Antihumain, considérant que les humains, majoritaire au Sénat, était la cause des problèmes de Nouvelle-Plympto. Mais Mei allait beaucoup trop loin dans ses pensés, il était plus que temps d’aller finir le travail qui lui avait été confié.

Il se dirigea tout droit vers un dédale de couloir, sur les branches de l’arbre, voir, dans certain cas, dans son tronc, avait été construit une véritable ville préfabriquée, tout l’ensemble était le centre de commandement de la Black Watch. La majorité des bâtiments étaient déjà la à leur arrivé, une ancienne ville de chasseur Nosaurien, qui s’en servait lors de leur expédition, abandonné lors de la débâcle économique. Le but de Mei était fort simple, aller rencontrer Aeilix, un vieux Nosauriens qui avait dépassé la centaine depuis longtemps, légèrement perturbé, avec un dédoublement de personnalité, il parlait toujours à un assistant imaginaire.

Mei n’avait jamais compris pour le Commandant avait gardé le vieillard, mais il devait avouer que celui-ci était un atout pour la tâche qui lui était confier. Celui-ci répertoriais absolument tout se qui se passait dans la Black Watch, en plus d’écrire leur histoire.

Pour la tâche qui lui avait été confié, Mei avait trouvé le meilleur homme à disposition.

Il ne lui fallut que peu de temps pour arriver dans l’antre du vieillard, qui se trouvait dans le creux du tronc de l’arbre géant. Il regarde rapidement autour de lui, à perte de vue, des documents diverses, des classeurs, tout se qu’on pouvait retrouver dans une salle d’archive, mais il y avait plus, des livres de la culture Nosaurienne aussi, chose rare. Ne voyant pas le vieil homme, Mei finit par l’appeler.


[Mei] Aeilix? L’Ancêtre? J’ai reçu une tâche du Commandant Rootrock, qui doit être faites en priorité.

Il avait en main une liste détaillé de toute se que le Commandant voulait savoir, effectif, équipement, ravitaillement, munition, véhicule, armement pour les hommes, mais aussi les armes plus lourdes. Il voulait aussi savoir si le vieillard connaissait un endroit ou la Black Watch pourrait se réfugier, une base beaucoup moins voyante et facile à défendre, certaine légende et mythe Nosaurien parlait d’une base souterraine datant d’une trentaine d’année situé dans les contreforts des monts et de la jungle de Nouvelle-Plympto.

Rootrock voulait aussi connaitre les autres groupes Nosauriens de la planète, autant paramilitaire qu’autre, enfin de tous les unir.

Inquiet de n’attendre aucun son, Mei pensait tout de suite que le vieillard avait fini par atteindre la fin de sa vie, le sursaut qu’il eut en voyant se qu’il croyait être une chaise ou s’empilait des documents, se mouvoir et émettre quelque gémissement avant d’enfin voir le vieillard sortir de sa torpeur, était digne d’une recrue face à sa première explosion.

Revenir en haut Aller en bas
Courage
Professionnel
avatar


MessageSujet: Re: [Nouvelle-Plympto] Les débuts de la Résistance   Jeu 13 Oct 2011 - 16:54

      - Bonjour Mei.

    Le vieillard se redresse de toute sa hauteur. Son dos est droit, son regard encore vif. On y décèle une légère sénilité mais également la Force de Caractère et la sagesse de ceux qui en on déjà vu beaucoup. Sans mot dire, il se dirige vers l'une de ses piles de papier d'un pas assuré. Marmonnant dans sa barbe quelques mots à l'attention de son assistant imaginaire, il se saisit avec une dextérité insoupçonnée d'une demi-douzaine de papier. Là ou d'autres ne voient qu'un désordre innommable, il y perçoit un archivage méticuleux et un classement impressionnant d'archives en toute sorte. Les trésors de sa bibliothèque sont inestimables. Plus que deux cents soldats, la perdre serait un terrible coup dur pour la Garde Noire.

      - Voila ce que tu demandes. Je les avais préparé en sachant que le Commandant te les demanderait. Ces papiers devraient t'aider

    Toujours avec le même calme lent et méticuleux, le vieillard étale les documents sur son bureau devant lui. Il se saisit du premier et le tend à Mei.

      - Tu as ici les ressources en armes, en munitions, et en véhicules de notre mouvement. J'ai quantifié la totalité du matériel dont nous disposons à une centaine de milliers de Dataries Républicaines. Nos fonds représentant à peine 20% de ce total. Nous disposons également de dix pick-ups civils sommairement blindés et armés de diverses manières : l'un d'entre eux dispose d'un petit canon Antichar, deux sont armés de deux lances-missiles stinger, et sept autres de LS-150 montés sur trépieds. Des renforts de blindage ont été ajoutés. Ce n'est pas avec ça que nous affronterons un Walker, même léger, de la République, en revanche, cela fera assurément la différence en cas d'embuscades ou de combats d'infanterie. En termes de véhicules aériens nous disposons de deux canonnières Amphibies de KDY. Mais l'une d'entre elle n'a plus d'alimentation énergétique. Elle ne volera pas sans. Et de huit chasseurs Corréliens LAF-250. Ils font de bons intercepteurs, mais nous ne disposons pas d'un point ou les faire décoller. Et l'installation d'une base aérienne est hors de propos temps que nous ne disposons pas de plus de soutiens ou de d'avantage d'hommes et de matériel anti-aérien. La République enverrait une force d'intervention contre nous dès le lancement de sa construction, et nous serions perdus.

    Il fait une pause. Il n'a pas l'habitude de parler autant.

      - Nos hommes sont principalement armés de fusils lasers E-5, que nous n'avons pas en quantité suffisante cependant : un fusil d'assaut pour cinq hommes, c'est peu. Nous armons le reste avec des DH-17. Il suffit de se pencher pour en ramasser sur certaines planètes. Pas ici, hélas. L'Armement lourd se limite à une douzaine de lance-roquette et une vingtaine de mitrailleuses. En revanche, nous disposons d'une collection complète de mines. J'en ai ici le détail.

Citation :
- 3500 Mines antipersonnelles à action locale.
- 1200 Mines antipersonnelles à action de Zone Fixe.
- 100 Mines Bondissantes
- 450 Mines Antichar
- 900 Mines Eclairantes
- 2000 Mines à Action Dirigée
- Stock indéterminé de mines de Circonstance
HJ : Un descriptif des effets de ces différents types de mines te serra fait si tu réalise le RP que je te prévois. Si tu ne souhaites pas le faire : Wikipédia est ton amie Smile.

    Laissant le temps à Mei de lire le papier, Aeillix reprend bientôt :

      - Tu diras au Commandant Rootrock que les anciens lui signalent que si ces armes sont efficaces contre l'ennemi en défense, elles sont aussi efficace contre notre propre population après les conflits. Nous désapprouvons leur utilisation, même si elle peut s'avérer efficace, et nous le reconnaissons.

    Aellix se penche vers un autre document. Et Mei constate que ce qu'il avait prit pour un petit feuillet au départ, est en fait un épais document, aplatit par les documents qui le surplombaient, comprenant une longue liste de nom.

      - J'ai ici la liste complète de nos hommes et les noms et adresses de tout les membres de leurs familles respectives. Nous savons qu'en cas de capture, l'ennemi pourrait utiliser les contacts de nos hommes pour les pousser à parler. Tout le monde parle sous la torture. Mais cette liste nous permettra d'assurer la protection de ces familles si le besoin s'en fait sentir, et donc d'enlever un poids de la tête de nos combattants. Ce fichier comprend sept mille noms, dont un millier font partie de nos soldats. On y trouve quarante vétérans issus de précédent conflits, prêt de deux cent cinquante chasseurs qui connaissent certes nos forêts, mais ignorent tout de ce qu'est la Guerre, et le reste se compose de jeunes citadins volontaires, mais sans expérience. Nous avons besoin d'entrainement Mei. D'entrainement, mais aussi de cohésion. Ton armée n'est qu'une foule bigarrée sans âme et sans tenue. La discipline, l'Honneur, l'horreur de la guerre, le courage et l'abnégation sont inconnues à tes soldats. Il te faut les préparer au combat. Et sans tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Rootrock
Nouveau
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: [Nouvelle-Plympto] Les débuts de la Résistance   Ven 3 Fév 2012 - 5:41


Mei reçu cette mine d’information et les documents assez rapidement, malgré le fouillis relatif, le vieillard se retrouvait toujours dans tout se qu’il fessait et surtout sa tâche qui était à ses yeux, le plus important. Pour Mei, encore jeune, il ne comprenait pas réellement le vieillard, mais il fessait confiance à son commandant et celui-ci trouvait une utilité à se vieillard.

Mei ne fit pas de cas des paroles du vieillard, qui n’était que conseil et repartit bien vite vers sa tente, attendre le retour de son commandant pour finale terminer sa tâche, ingrate pour se qu’il en savait. Le retour du commandant étant prévu pour bien plus tard, Mei pourrait s’occuper à une autre tâche, qu’il aimait beaucoup plus, en tant qu’un des seuls hommes sachant véritable tiré, il se devait d’entrainer les jeunes recrues. Il se dirigea donc vers l’un des terrains d’exercices ou une centaine de jeune citadin l’attendait, l’entrainement du jour? L’endurance, des exercices physiques et de tir, connaitre parfaitement les armes pouvant être utilisé, autant pour le tir que pour le corps à corps.

Un certain découragement gagna Mei en regardant les citadins, mais il se devait de faire son travail et il commenca…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nouvelle-Plympto] Les débuts de la Résistance   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelle-Plympto] Les débuts de la Résistance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le jeu :: RPG
 :: Mondes du Noyau
-
Sauter vers: