AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 STAR WARS Republic Starfighter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: STAR WARS Republic Starfighter   Mar 16 Aoû 2011 - 21:56

STAR WARS
Republic Starfighter




Fan Fiction écrite par (Dax Oleysha)

Membres de l'escadron Sabre

CL-1837 -- Boomer
CT-1953 -- Jet
CT-1367 -- Lucky
CT-1231 -- Echo
CT-1358 -- Buzz
CT-1726 -- Six
CT-1555 -- Aiwha
CT-1548 -- 8 Ball
CT-1752 -- Duo
CT-1184 -- Red
CT-1466 -- Fox
CT-1634 -- Kister

Autres personnages

EVOR WA
Kaminoan - Chef du service médical en charge des pilotes clones en formation.

SHEL TREVAR
Shistavanen – Padawan Jedi.





- 1 -
C'est la guerre !



Kamino
Complexe d’entraînement des pilotes clones
Quelques jours après la visite d’Obi-Wan Kenobi


Le Lieutenant clone CL-1837 patientait devant le bureau d’Evor Wa, médecin-chef kaminoan affecté à la formation des pilotes. La pièce brillait de ce même blanc immaculé qui tapissait tous les murs de Tipoca City. En réalité, ces murs n’étaient pas peints de blanc mais décorés de façon surprenante pour peu que votre vision soit sensible aux ultraviolets. CL-1837 se demandait si les sections blanches de son armure comportaient des motifs uniquement visibles par les kaminoans. Le bruit d’une porte coulissante tira le clone de sa réflexion. Evor Wa entra dans la pièce dans une démarche gracieuse. Son long cou ondulant légèrement dans un mouvement fluide proche de la reptation. La créature filiforme s’installa derrière son bureau et dévisagea le Lieutenant clone de ses grands yeux globuleux. CT-1837 déglutit bruyamment, attendant de voir ce qui allait se passer. Le kaminoan brisa le silence.

- Vous êtes bien le Lieutenant clone CL-1837, escadron Sabre ? demanda-t-il.
- Oui Monsieur.
- Prenez donc place cher Boomer.

« Boomer » ? Sorti de la bouche d’un kaminoan, cela semblait étrange. Les habitants de Kamino, concepteurs de l’armée clone destinée à la République Galactique, n’ont pas pour habitude de considérer leur création comme des individus à part entière. Cependant, certains faisaient exception comme cet Evor Wa. Cela déstabilisa quelque peu le Lieutenant clone.

- Pour répondre à votre question, oui nous connaissons vos noms. C’est une chose que nous jugions néfaste au début mais voyant que cela n’entachait pas vos performances brutes lors des exercices, nous vous avons laissé faire.

Boomer cru voir un sourire se dessiner sur le visage d’Evor Wa. Le tout était de savoir si les kaminoans étaient capable de sourire.

- Ce point étant éclairci, passons à l’objet de votre visite Lieutenant. reprit le kaminoan. Je crains malheureusement d’avoir de mauvaises nouvelles pour vous.

C’était donc ça. Il était étrange que Boomer soit convoqué dans le bureau du médecin-chef alors que les autres membres de son escadron étaient en exercice sur les simulateurs de vol. Il ne savait que trop bien ce qui arrivait aux clones qui étaient reconditionnés. Peu d’entre eux revenaient et si c’était le cas, ils n’étaient plus comme avant.

- C’est si dramatique que cela Monsieur ? se risqua Boomer.
- Oui et je le déplore Lieutenant. Vos états de service sont excellents et votre escadron détient le meilleur score sur la moitié des scenarii d’entraînement de nos simulateurs. Cependant, nous avons décelé un problème épineux lors de votre dernière visite médicale.
- De quoi s’agit-il Monsieur ?
- Vous êtes en train de développer ce que l’on appelle un trouble de la vision nocturne. Pour le moment c’est très léger et vous n’en ressentez pas encore les effets mais cela pourrait avoir des conséquences dramatiques pour vous. Vous ne rencontrerez aucun problème en pilotant en atmosphère mais au fil du temps, votre vision va se brouiller lors de vos vols de nuit et hors atmosphère. Désorientation, perception de l’espace altérée et malaise en seront les principaux symptômes. Les risques d’accident sont trop élevés pour que nous vous laissions encore voler. Vous pourriez rater un appontage et écraser votre vaisseau en plein milieu de la baie d’accostage d’un de nos croiseurs en causant de lourds dommages. Le kaminoan soupira. Il va falloir vous reconditionner Boomer.

Les viscères du Lieutenant se contractèrent comme s’ils allaient imploser. Boomer se prit le visage dans les mains dans un râle de désespoir. Tout était donc terminé. Un gène défaillant lors de son développement accéléré et le voila bon pour la poubelle. Il s’était entraîné tout le long de sa courte existence pour obtenir d’excellents résultats et tirer ses hommes vers le haut. CL-1837 eut l’impression que son corps venait de basculer du haut de la plus haute tour de Coruscant et tombait dans une chute sans fin entre les murs de ferrobéton et les voies de circulations aériennes. Evor Wa quitta son siège et se posta derrière le soldat clone, posant avec douceur sa main sur l’épaule de Boomer en signe de réconfort. Les deux êtres sursautèrent quand une alarme retentie dans tout le complexe. ATTENTION, TOUT LE PERSONNEL CLONE OPERATIONEL DOIT SE PREPARER AU DEPLOIEMENT. CECI N’EST PAS UN EXERCICE, NOUS PARTONS EN GUERRE.
A l’extérieur du bureau, des clones exultèrent, criant à qui veut l’entendre leur impatience d’aller au combat. « Ca y est ! On va enfin se battre ! ». « T’entends ça Peps ? On est déployé ! ». « Oya ! ». Ainsi donc Boomer n’accompagnerait pas ses hommes au combat. Un profond sentiment d’injustice et de culpabilité lui serra la poitrine. Jet s’en sortira avec l’escadron mais il est beaucoup trop hâtif. Pourquoi cela devait-il lui arriver ? Boomer risqua un regard vers le médecin-chef kaminoan. Celui-ci le fixa quelques instants avant de soupirer. Il regagna son bureau sans un mot et pianota sur son datapad. Dans un sourire l’être filiforme donna l’appareil à Boomer. Le clone lui lança un regard interrogateur.

- Je crois que nos analyses présentaient un faux positif pour votre problème de vue. Il me semble qu’il est grand temps pour vous de rejoindre votre escadron Boomer. Vous ne voudriez pas rater la fête ?

Toutes les sensations négatives qui l’habitaient s’évanouirent en l’espace d’un instant, remplacées par une boule de joie lui remontant des entrailles. Il se redressa d’un bond en attrapant de datapad que le kaminoan lui tendait.

- Merci Monsieur, merci !
- Accordez-moi tout de même une faveur Boomer.
- Laquelle Monsieur ?
- Évitez de crasher votre appareil sur le pont de votre croiseur d’attache.
- Je n’y manquerai pas Monsieur.
- Bien. Que faites-vous encore ici soldat ?

Dans un sourire à s’en avaler les oreilles, Boomer sorti du bureau d’Evor Wa en courant en direction de la chambrée de l’escadron Sabre.





- 2 -
Géonosis



En approche de Géonosis
RSS Intrépide – Dortoir de l’escadron Sabre
Trois heures avant le début des opérations


La porte de la chambrée s’ouvrit dans un sifflement de pistons. Un clone sauta dans l’encablure de la porte dans un « Ah Ah ! » sonore. Il tenait un sac réfrigérant dans chaque main et arborait un air satisfait.

- Qu’est-ce que tu nous ramène encore Lucky ? demanda avec exaspération un autre clone allongé sur sa couchette.
- Tu feras moins ton cynique 8 Ball quand tu aura goûté à cette délicieuse crème glacée en provenance directe d’Alderaan ! rétorqua Lucky avec un petit air amusé. Qui veut s’en mettre plein la pense ?
- Comment tu as dégoté ça Lucky ? demanda Jet, le second de l’escadron.
- Assez simple en fait. Le type supposer surveiller l’accès au mess des officiers avait un besoin pour le moins pressant. J’ai vu ces pots de crème glacée qui attendaient d’être servis à nos chers gradés et je me suis dit que c’était trop bête qu’ils soient les seuls à en profiter.
- Ta chance va passer un de ces jours tu sais ça ?
- Ne soyez pas jaloux sergent. Mangez temps que c’est froid.

C’était peu dire si CT-1367 était un veinard. Depuis qu’on l’avait sorti de sa cuve et placé avec ses onze autres frères au centre de formation des pilotes, Lucky n’avait eu que de la chance. Lors des exercices sur simulateur, il pouvait se vanter d’être le seul pilote clone à n’avoir jamais été tué. Sur les trente-trois de fois où il avait été abattu, il s’était éjecté dix-sept fois dans le vide sidéral, dix fois en atmosphère, s’était crashé cinq fois sans aucune égratignure et avait même pu, une fois, être récupéré par une navette de sauvetage avec son chasseur intacte après avoir été touché par une rafale d’un canon à ions, chose très rarement incluse dans les simulations. Mais sa chance insolente ne se limitait pas à cela. C’était toujours lui qui avait un bug de son moniteur quand il ratait une évaluation, qui recevait du rab à la cantine, qui était traité avec respect par les kaminoans, et bien d’autres choses encore. Il avait même la chance que ses camarades ne lui en tiennent pas rigueur. Après tout, comment pouvait-on l’appeler autrement que « Lucky » quand déjà son matricule contient deux nombres porte-bonheur : sept et treize ?

- Jet, où se trouve Boomer ? demanda Buzz, leader du Vol Deux de l’escadron.
- Il est au briefing avec les autres chefs d’escadron.
- Pauvre Lieutenant, il va rater les glaces. lança Duo.

Les Sabres rirent de bon cœur et se jetèrent sur les glaces. Jet se dit que c’était un bon moyen d’évacuer le stress avant le début des opérations. Les hommes en avaient bien besoin, même s’ils ne l’avoueraient jamais.


Géonosis
Arène d’exécution
Deux heures avant le début des opérations


La foule de géonosiens convergeait vers les tunnels d’entrée de la plus grande arène de la planète. Au milieu de cette foule d’êtres insectoïdes se trouvaient deux hommes se distinguant de la masse. Il n’était pas rare que des commerçants et fournisseurs des fonderies se rendent à une exécution avant de reprendre la route. Le premier d’entre eux était un humain proche de la cinquantaine d’années. Il n’avait pas l’air bien méchant mais restait tout de même svelte pour son âge. D’ordre général, les commerçants cinquantenaires dont les affaires sont florissantes possèdent un embonpoint qui ferait rougir un gamoréen mais celui-ci avait l’air de tenir la forme. Le second était bien plus jeune et paraissait beaucoup plus dangereux. C’était une impression que tous les shistavanen donnaient. Les « hommes-loups », comme ils étaient surnommés dans la galaxie, étaient des humanoïdes dont le faciès ressemblait à celui d’un loup et qui possédaient une dentition impressionnante capable de refroidir les ardeurs des plus téméraires. Les shistavanen sont aussi dotés d’une excellente ouie et d’une vision sensible aux infrarouges. Les deux comparses n’avaient donc pas besoin de forcer leurs talents d’acteurs pour se faire passer pour un marchand de minerais et son garde du corps.

- Je te sens anxieux Shel. dit le plus vieux.
- Je sais maître mais j’ai un mauvais pressentiment. répondit l’homme-loup.
- Il te faut apprendre à faire fi de ces sensations afin de te focaliser sur l’instant présent.
- Oui maître mais vous m’avez aussi appris à ne pas ignorer ces fluctuations de la Force.
- Il est vrai mais nous nous devons de rester discret mon jeune ami. Il ne serait pas bon d’être découvert si une oreille indiscrète capterait cette conversation.
- Pardonnez-moi maître.

Les deux utilisateurs de la Force pénétrèrent dans le tunnel de l’accès principal de l’arène. Les géonosiens volaient tout autour d’eux et l’un des insectes donna un coup d’aile qui fit basculer le capuchon de Shel. Le shistavanen accueilli le coup avec un grognement qui résonna contre les parois du tunnel. Son vieux maître posa délicatement une main sur l’épaule de son padawan pour lui signifier « cela n’en vaut pas la peine, reste calme ». Shel replaça son capuchon en reniflant bruyamment. Les deux jedis furent arrêtés à quelques mètres de l’entrée de l’arène par des gardes armés de blasters soniques. Un droïde protocolaire les accompagnait en guise de traducteur. L’un des gardes s’adressa aux deux hommes dans une série de cliquetis et gargarismes. Le droïde commença son travail de traduction. Le vieux maître indiqua à Shel d’un signe de tête que c’était à lui de prendre les rênes.

- Veuillez préciser le dialecte à utiliser. dit le droïde en basic.
- Le basic fera amplement l’affaire. répondit Shel.
- Veuillez présenter vos laissez-passer s’il vous plait.

Le padawan donna les documents aux gardes. Ce contrôle dura un peu trop longtemps et les gardes s’agitaient. L’homme-loup effectua une discrète passe de la main.

- Les papiers sont en ordre. murmura-t-il.
Influencer les esprits faibles grâce à la Force était quelque chose de très utile par moments. Les gardes rendirent aux deux jedis leurs documents et leur libérèrent le passage. Shel regarda son vieux maître qui lui adressa un sourire plein de fierté.


En approche de Géonosis
RSS Intrépide – Hangar principal
Quinze minutes avant le début des opérations


Les pilotes de l’escadron Sabre s’étaient rassemblés près de leurs appareils dans le hangar principal de l’Intrépide. Ils étaient tous assis sur ce qu’ils avaient pu trouver, que ça soit un chariot de transport de missiles, une caisse de munitions ou la carlingue d’un chasseur. Seul Boomer était encore debout, faisant face à ses hommes.

- Les gars, aujourd’hui est le grand jour. commença Boomer. Ce jour marque l’aboutissement de nos dix années de formation et nous attendions ça avec impatience. Dans une trentaine de minutes, l’Intrépide et le reste de la flotte sortiront de l’hyperespace dans l’orbite de Géonosis. Ne vous attendez pas à voir du pays. Cette planète n’est qu’un amas de sable rouge et de rocs érodés par les vents. Mais nous connaissons à présent nos ennemis : les Séparatistes et leurs droïdes de combat.
- On va affronter des robots Lieutenant ? demanda Echo, pilote du Vol Un.
- C’est cela et ça ne sera pas de la tarte. Un droïde ne connaît pas la peur, passe outre les contraintes physiques qui nous affectent et grâce à leur vitesse de calcul ils ne font jamais le mauvais choix. Une erreur et ils vous descendront.
- Sauf Lucky, comme d’habitude. souffla 8 Ball et dont la remarque ne manqua pas de faire rire l’assemblée.
- Bref, personne ne joue au héros, c’est bien clair ? reprit Boomer.
- Oui Lieutenant. répondirent à l’unisson les onze autres Sabres.
- Parfait. Dans une trentaine de minutes nous allons sortir de l’hyperespace. La première partie de l’opération sera de forcer le blocus Séparatiste en orbite de Géonosis. Notre travail sera de neutraliser la chasse ennemie afin de protéger nos croiseurs. Les sphères de contrôle des vaisseaux ennemis sont basée en surface pour de la maintenance. Leur capacité de réaction sera donc amoindrie mais restez vigilants.
- Une fois le blocus enfoncé, il se passe quoi ? intervint Duo.
- La flotte enverra les canonnières pour débarquer l’infanterie et les blindés sur la planète. Il faudra escorter et protéger les transports. Une fois une tête de pont établie, les Acclamators suivront. Nous nous chargerons ensuite de maintenir la supériorité aérienne en répondant à tous les codes « Red Zéro » qui seront envoyés. Des questions ?
- Pourquoi Géonosis ? demanda Jet.
- Deux chevaliers Jedi et une sénatrice nubienne vont être exécutés dans une arène. Un commando Jedi est déjà en train de s’y infiltrer pour leur venir en aide mais ils vont devoir compter sur nous pour les sortir tous de là. Ensuite les troupes au sol vont affronter les droïdes de la CSI et détruire la fonderie où ils sont produits.
- C’est quoi un code « Red Zéro » ? questionna Fox.
- Il s’agit d’un code prioritaire envoyé par une escouade de commandos submergée demandant à tous les chasseurs disponibles un soutien aérien.
- Les commandos sont aussi de la partie ?
- Oui Fox, la totalité d’entre eux. Ils vont infiltrer les galeries souterraines des géonosiens afin de détruire des cibles stratégiques au sol.
- Wouhou ! C’est qu’on rigole plus dites-moi. lança Duo.
- Et sa ressemble à quoi un géonosien Lieutenant ? demanda Aiwha.
- Tu ne t’arrêtes donc jamais de vouloir étudier toutes les espèces vivantes que tu vas croiser ?
- Ca ne risque pas Lieutenant, vous savez-bien que c’est dans mes gênes.
- Malheureusement. De ce qu’on m’a dit, ils ressemblent à des cafards humanoïdes dotés d’ailes.
- Fascinant Lieutenant, vraiment fascinant !
- Hé Aiwha, je peux demander à un pote de la 82ème DI de t’apporter un cadavre pour que tu puisses le disséquer comme tu as fait avec le rat sur Tipoca. proposa Lucky.
- C’est une super idée ça ! Et aussi si tu pouvais lui …
- Bon c’est fini maintenant ! gronda Boomer. S’il n’y a plus de questions, allez inspecter vos appareils avant le décollage.
- A vos ordres Lieutenant. répondirent les Sabres avant de se diriger vers leurs appareils, Aiwha et Lucky reprenant leur discussion là où ils l’avaient laissée.

Boomer se tourna vers son appareil. C’était un magnifique chasseur V-19 Torrent construit par Slayn & Korpil pour le compte de la Grande Armée de la République. C’était un monstre de duracier long de six mètres, haut de neufs mètres et d’une envergure de vingt-six mètres une fois les ailes déployées. Niveau armement, le Torrent était équipé de deux canons blaster et de missiles à concussion. De quoi abattre quelques adversaires. Ses ailes à géométrie et ses moteurs à répulsion variable le rendait très à l’aise et agile aussi bien en atmosphère que dans le vide de l’espace. Le commandant de l’escadron Sabre retira ses gants et laissa glisser ses doigts le long de la carlingue de l’appareil. C’était un petit rituel qu’observait toujours Boomer. Il aimait sentir les choses, le froid des plaques de duracier, la douceur des câbles recouverts de caoutchouc, la surface rugueuse des missiles, et toutes ses petites choses qui faisaient le charme d’un chasseur. Un clone dans son uniforme bleu de technicien avionique se présenta au Lieutenant un cdatapad à la main.

- Check-list effectuée, appareil approvisionné en munition et carburant mon Lieutenant. annonça le technicien.

Boomer lui répondit d’un sourire et lui flaqua une bourrade sur l’épaule. Il s’approcha ensuite du cockpit de l’appareil. Une simple pression sur un petit bouton situé sur la carlingue déverrouilla la verrière de transparacier et déploya un marchepied qu’emprunta le pilote clone. Aidé par son technicien, il s’installa dans son siège éjectable le plus confortablement possible. C’est alors que les haut-parleurs du hangar principal résonnèrent. A TOUTES LES UNITES PARTANT EN OPERATION : SORTIE DE L’HYPERESPACE DANS CINQ MINUTES. QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS. KAR’TA TOR. La voix laissa place à une musique faite de tambours et autres instruments et ce fut le silence dans le hangar. Boomer ne doutait pas que cela soit également le cas dans tout le vaisseau. La dernière phrase du message était le titre d’un chant de guerre mandalorien que tous connaissaient. Quand le tempo augmenta, tous se mirent à chanter d’une même voix. « Kandosii sa kyr’am ast, Troan teroch jetiise a’den, Duraan via t ara’nov. Vode an, ka’rta Tor. Kote. ». « Aussi impitoyable que la Mort elle-même, Le visage sans pitié de la colère de la République, Regardons de haut tous ceux qui se trouvent devant nous. Tous frères, un seul cœur de justice. Gloire. ». Le chant s’arrêta avec un décalage d’un dixième de seconde entre chaque clone. Le silence s’imposa quelques secondes encore dans le hangar principal de l’Intrépide, faisant peser le poids du combat à venir sur les épaules des soldats. Le technicien de Boomer lui flanqua une tape sur la plaque d’armure protégeant son torse et lui fourra le casque dans les mains. Il sauta de l’appareil et le bruit inonda le hangar. Boomer fit coulisser la verrière et la verrouilla hermétiquement puis appuya sur le bouton d’allumage des répulseurs. Son V-19 se mit à trembler dans un bruit de ferraille avant de se stabiliser à une vingtaine de centimètres du sol.



Dernière édition par Dax Oleysha le Dim 16 Mar 2014 - 16:17, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Ven 19 Aoû 2011 - 15:46

Mise à jour du 19.08.2011

Mise en ligne de la première partie de la Fan Fiction : STAR WARS Republic Starfighter.

L'auteur est ouvert à toute remarque(s) et/ou commentaire(s) à propos de cette fiction.

Bonne lecture à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Keyes
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Ven 19 Aoû 2011 - 17:57

Tout d'abord, bravo pour cet excellent chapitre. Le récit est très bien mené et agréable à lire en terme de syntaxe. L'histoire est très originale car pour le moment, à ma connaissance, nous n'avons qu'un seul exemple de soldat clone ayant des problèmes, à savoir 99

Néanmoins, j'ai quelques suggestions :

- J'ai eu des difficultés à différencier les paroles de la narration qui ne se détache pas du tout du reste comme dans ce passage : "- Pour répondre à votre question, oui nous connaissons vos noms. C’est une chose que nous jugions néfaste au début mais voyant que cela n’entachait pas vos performances brutes lors des exercices, nous vous avons laissé faire. Boomer cru voir un sourire se dessiner sur le visage d’Evor Wa. Le tout était de savoir si les kaminoans étaient capable de sourire. Ce point étant éclairci, passons à l’objet de votre visite Lieutenant. Je crains malheureusement d’avoir de mauvaises nouvelles pour vous." Mieux faire la différence entre ces deux modes d'écriture améliorerait sûrement la lecture.

- Aère le texte ! Ca fait vraiment paté tout cela. Ajoute un espace avant l'arrivée des dialogues et également à la fin de ceux-ci. La lecture n'en sera que plus facile est agréable.

- Les lieutenants clones ne portent pas le diminutif "CT" pour Clone Trooper mais "CL" pour Clone Lieutenant. C'est un détail mais au fil du texte, pour éviter les répétitions de "lieutenant", ça aiderait les lecteurs.

- Les images de Star Wars Holonet ne peuvent pas être copiées. Choisis donc de les réheberger ou d'en utiliser d'autres. Tu peux compléter ton texte avec des images et également des couleurs. Dans un vrai roman, tu n'en trouveras pas mais ici, libre à toi.

Voilà, j'ai hâte de savoir la suite en tout cas, et encore bravo ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Ven 19 Aoû 2011 - 20:27

Remarques prisent en compte. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Sam 20 Aoû 2011 - 20:09

Mise à jour du 20.08.2011

Mise en ligne du début de la deuxième partie de la Fan Fiction : STAR WARS Republic Starfighter.

L'auteur est ouvert à toute remarque(s) et/ou commentaire(s) à propos de cette fiction.

Bonne lecture à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Sam 20 Aoû 2011 - 21:28

J'adore Smile

Sa risque d'être fort lors des combats spatiaux, j'ai hâte mais j'ai hâte ^^"

Mais bon, j'aime bien les petits passages, d'ailleurs sa fait très bouquin star wars pour les personnages et le reste, sa me rappelle L'Ordre 66 Smile

Sinon, continue comme ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
Obi-Wan Kenobi
Administrateur
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Dim 21 Aoû 2011 - 10:56

Le début de ton histoire est vraiment intéressant et en plus j'adore les combats spatiaux. J'attends de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Keyes
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Dim 21 Aoû 2011 - 14:03

Excellente suite, toujours aussi remarquablement écrite et structurée. Néanmoins, tu as oublié de faire une mise en page comme pour le premier chapitre à savoir mettre des espaces. Egalement, ce qui serait intéressant, c'est d'ajouter le texte en justifié à l'aide la balise [spoiler].

Aussi, tu parles d'un canon à ion qui tire sur un chasseur si je ne me trompe pas. Les canons à ions sont cependant des "lances patates" comme on peut les surnommer, à savoir que quand ils tirent, ils visent des vaisseaux de grandes tailles et non de petits appareils légers qui se déplacent beaucoup plus rapidement et dont l’acquisition est possible mais à de rares occasions.

Voilà, j'ai hâte lire la suite.
Tu vas avoir du mal à tout faire rentrer dans ton premier sujet. Si besoin est, édite ton premier message de mise à jour pour y ajouter les nouveaux textes et si cela reste toujours trop petit, je ferai des modifications pour ajuster le tout.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Dim 21 Aoû 2011 - 14:28

Merci pour les idées pour poster ma fic et vos encouragements à tous.

Et oui un canon à ions ça tire pas vraiment sur les chasseurs mais Lucky est un petit veinard nan ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Lun 22 Aoû 2011 - 11:42

Mise à jour du 22.08.2011

Mise en ligne de la suite de la deuxième partie de la Fan Fiction : STAR WARS Republic Starfighter.

L'auteur est ouvert à toute remarque(s) et/ou commentaire(s) à propos de cette fiction.

Bonne lecture à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Destin
Professionnel
avatar


Feuille de personnage
Crédits: Infini

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Lun 22 Aoû 2011 - 13:12

J'adore le suspens à la fin où il décolle un peu x)
Revenir en haut Aller en bas
Keyes
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   Mar 23 Aoû 2011 - 11:45

Me voilà pour les critiques Smile

Dans cette phrase "l’Intrépide et le reste de la flotte sortiront de l’hyperespace dans l’orbite de Géonosis. Ne vous attendez pas à voir du pays." tu parler d'arriver dans l'orbite de Géonosis. D'un point de vue physique, il n'est pas possible d'entrer "dans" l'orbite d'une planète car on peut entrer dans ce qui n'est pas matériel. Il serait donc plus correct de dire "en orbite de Géonosis" mais ça reste un détail physique ^^ De plus, c'est assez incorrect car la flotte séparatiste se trouve justement en orbite de la planète. Il y a certes beaucoup de place en orbite mais à ce moment, vous arriveriez soit au dessus ou au dessous de la flotte ennemie. La seconde option est d'arriver en orbite à même hauteur que les séparatistes sur une autre partie et la troisième option est de ne pas arriver en orbite.

DI = Division d'Ifanterie ? A préciser peut-être pour les personnes qui ne sont pas habituées aux diminutifs militaires.

Il y a quelques erreurs par rapport au plan officiel d'attaque sur Géonosis crée par les troupes républicaines mais cela n'a pas d'importance et de toute façon, ça reste mineur.

J'aime beaucoup les différents types de personnalités des clones en fonction de chacune de leurs personnalités.

Donc, encore bravo Wink J'attends avec impatience la suite de l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STAR WARS Republic Starfighter   

Revenir en haut Aller en bas
 
STAR WARS Republic Starfighter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Art-
Sauter vers: