AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Douaniers en herbe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Douaniers en herbe   Lun 18 Juil 2011 - 17:18

Douaniers en herbe



Tatooïne sous contrôle Mandalorien
Astroport de Mos Espa - 07h heure locale


Dax Oleysha déambulait tranquillement dans les rues ensablées de Mos Espa. La petite cité était encore paisible à cette heure matinale. Les plus courageux des commerçants arrangeaient déjà leurs étalages tandis que les derniers fêtards sortaient en titubant de la Cantina. L'arrivée des Mandaloriens sur Tatooïne n'était pas passée inaperçue. La population locale pouvait enfin sortir sans craindre les anciens sbires de Jabba le Hutt. Même la pègre semblait plus calme ses derniers temps, la faute à une secteur était en plein bouleversement. De nouveaux dirigeants arrivent et l'on se garde bien de se faire remarquer tout en préparant dans l'ombre une riposte pour évincer le jeune pouvoir en place. Tout cela ne préoccupait pas le jeune Mandalorien. La réputation passée de son peuple était telle que la simple vision de l'armure Mando calmait les ardeurs de plus d'un. Il entra dans le petit astroport de la ville pour mettre au point les derniers détails de cette journée importante. Aujourd'hui, des émissaires de la République, de la Confédération des Systèmes Indépendants et de la Guilde des Kell vont se présenter sur Tatooïne pour participer à des négociations. L'objet de celles-ci étant l'accès à la route commerciale permettant de rejoindre des mondes comme Géonosis ou Ryloth. Mandalore avait décidé de tirer quelques bénéfices de ce contrôle tout en gardant sa neutralité dans le conflit en cours. Il se dirigea vers l'un de ses plus fidèle compagnon, le soldat Mandalorien avec qui il avait capturé Jabba. Tous deux avaient été floués par Karelle, la Mando qui commandait l'opération, qui élimina le Hutt à leur place. Ce fait créa un lien fort entre les deux jeunes hommes. Dax passa une dernière fois en revue avec lui le déroulement des opérations.


  1. Chaque émissaire s’identifiera au croiseur Keldabe lors de sa sortie d'hyperespace
  2. Deux chasseurs escorteront les vaisseaux des émissaires jusqu'à la zone d'atterrissage privée qui leur est attribuée à l'astroport de Mos Espa
  3. Une fois posé, l'émissaire se soumettra à une fouille corporelle obligatoire et se verra retiré tout objet susceptible de causer des dommages physique létaux ou non-létaux. Refuser cette condition se soldera par une interdiction d'accès aux négociations
  4. Les émissaires seront conduit sous bonne garde, pour leur sécurité, jusqu'aux ruines du palais de Jabba le Hutt
  5. A leur arrivée, les émissaires prendront place autour de la table des négociations et mèneront une discussion civilisée. Dans le cas contraire, le ou les émissaire(s) en tord seront évincés de la négociation et reconduit séance tenant à leur vaisseau
  6. A la fin des négociations, les émissaires seront reconduits à leur vaisseau et leurs effets personnels leur seront restitués.


Tatooïne sous contrôle Mandalorien
Ruines du palais de Jabba le Hutt - 15h heure locale


Dax était installé dans ce qui avait été le trône de Jabba faisant face à la table des négociations. De cette position, il pourrait voir en même temps tous les émissaires. Le palais de Jabba était gardé par cinquante des meilleurs combattants Mandaloriens dont dix rien que pour assurer le contrôle dans la salle des négociations. Le choix du lieu de la négociation n'était pas anodin et toute la mise en scène était très soignée. Les débris du palais montraient que les Mandaloriens étaient à prendre au sérieux et la place que Dax occupe sur le trône renforce l'aspect de dominance sur ce secteur de l'espace. La lance avec laquelle il avait perforé la queue du Hutt était toujours plantée dans le sol, entourée d'une flaque de sang séchée. Le jeune Mandalorien était fier de lui et un sourire lui traversait le visage sans que l'on puisse le voir sous son casque. Il se redressa sur son siège quand les émissaires firent leur entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Lun 18 Juil 2011 - 23:55


Like Sil, PNJ de la Fédération.


    La Navette Neimoidienne sortit d'hyper espace et envoya directement un message au Croiseur Mandaloriens. L'objectif du Neimoidien se tenant dans une sorte de trône observant la planète était un objectif diplomatique et non la guerre. Il allait faire ce qu'il allait faire depuis le début de la guerre, utilisait son talent pour convaincre les Mandaloriens de les laisser un droit de passage sur la Voie Commerciale. D'habitude c'était plutôt pour allier de nouvelles planètes ou organisations à leur cause. Là tous était différent, de plus, la République serait aussi de la partie.

    Quelques Jour auparavant il se trouvait à bord d'un Croiseur Munificent. Il supervisait une opération diplomatique envers une organisation commerciale voulant rejoindre la Confédération. L'opération fut interrompu suite à une communication venant de son supérieur direct, le vice roi Nute Gunray. Lui demandant de se rendre avec une navette Neimoidienne sur Tatooine pour négocier un accord. Les choses habituelles, mais ce qui ne l'était pas serait les émissaires de la République. Il fut accompagnés par quelques Neimoidiens et des droides de combat.

    Revenons à l'état actuel des choses, la navette volait tranquillement en descendant dans l’atmosphère, se penchant légèrement pour éviter un des nombreux pic rocheux, la Navette volait au dessus du désert poussiéreux de Tatooine, de plus Tatoo 1 et 2 qui tapait fort sur la ville de Mos Espa, un nouveau virage permit à la navette et à ses passagers de voir la ville de Mos Espa, toujours accompagnés des deux chasseur Mandaloriens. La Navette entama une séquence d’atterrissage, d'abord un freinage modéré, les chasseurs suivirent le mouvement, puis une descente jusqu'à la zone d’atterrissage privée des Séparatistes. La rampe s'abaissa, sortit deux droide de sécurité. Il devait farder le vaisseau, ensuite des dignitaires Neimoidiens sortirent suivit de Like Sil. Une escorte lourde de Mandalorien arrivèrent, Like les salua et les suivit.

    La petite troupe de dignitaires Neimoidien furent escortés sous bonne garde jusqu'à l'ancien Palais de Jabba le Hutt. Qui n'était plus qu'un tas de ruine, bien moins imposant qu'auparavant. Les gardes les conduirent jusqu'à la table des négociations où se tenait un Mandalorien en armure. Like connaissait les règles, le palais était gardé par une cinquantaine de Mandaloriens, dans la salle il y en avait dix... Les Mandaloriens avaient choisis ce lieu pour impressionner les diplomate, Like Sil ne l'était pas, mais il devait en avoir l'air. Il s'assit d'un côté de la table, réservé à la Confédération, les plus haut dignitaires fit de même et les simples assistants restèrent debout. Luke Sil toussota et commença à parler, les Républicains venaient d'arriver d'autres personnages qui voulaient surement un droit de passage. Il lança le débat :

    - Bien, Bonjour à tous, je suis l'envoyé de la Confédération des Systèmes Indépendants, Like Sil. Je vois que nous sommes tous venus pour la même raison. La Confédération aimerait savoir ce que vous demandiez en échange d'un droit de passage sur la Passe Corellienne.


Revenir en haut Aller en bas
Linborn Caelian
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Arrivée républicaine   Mer 20 Juil 2011 - 22:43


Tatooine ...

Tatooine. Une planète aride et hostile à toutes les espèces de la Galaxie, du moins la plus grande majorité. Ses deux soleils, jumeaux, en la nomination de Tatoo 1 et Tatoo 2, aveuglèrent directement les pilotes du croiseur républicain consulaire. Contrairement à habitude, Linborn Caelian, représentant de la République lors des discussions avec le Mandaloriens et sénateur de Corellia, ne voyageait pas avec son transport Crescent modifié du gouvernement corellia. En effet, cette mission diplomatique était pour le compte du Sénat Galactique et donc de la République et non au nom du gouvernement de Corellia. Le vaisseau consulaire comprenait un pilote et deux copilotes qui n’étaient pas des membres de l’Armée Clone. Il y avait également 3 ingénieurs qui veillaient au bon fonctionnement du vaisseau ainsi que trois officiers des transmissions. Pour le reste de l’équipage, on trouvait à bord du croiseur républicain consulaire le sénateur Linborn, deux membres de son équipe de représentants et un secrétaire. Le vaisseau transportait également des soldats qui devaient s’assurer de la sécurité des passagers pendant les négociations même s’ils s’attendaient bien sûr à ne pouvoir entrer dans la salle des discussions. Ce corps de protection était composé de douze membres de l’OSR, l’Organisation de Sécurité de la République. Il s’agissait en réalité de douze membres de la Garde sénatoriale équipés de leurs armures bleues. La toge de même couleur et le casque décoré d’une haute crête ostentatoire n’étaient pas ans donner à ses gardes une allure imposante. Equipés de fusils blaster de cérémonies qui ne servaient qu’à l’apparat, on comprenait rapidement qu’il s’agissait d’une force de protection mais le fait qu’ils ne soient pas armés de véritables armes ne faisaient cependant pas d’eux des figurants : ils possédaient la force de combattre aux épées, à main nue et avaient reçu un entraînement qui leur permettait de faire de leurs armes de cérémonie de redoutables équipements offensifs.

Les gardes du Sénat assurent la protection de la délégation républicaine.
A peine le vaisseau arrivé en orbite de la planète, le pilote informa Linborn de la réception d’un message en provenance du palais de Jabba, enfin, plus précisément, de l’ancien palais de Jabba, le seigneur du crime ayant été tué par les Mandaloriens il y a peu de temps. Linborn arriva rapidement dans le poste de multi-communications ou l’officier com lui montra le texte reçu depuis un écran secondaire, placé à l’opposé du hublot principal. Il prit place dans le siège et commença la lecture des instructions. Il s’agissait d’un court texte servant de consignes en quelques sortes, aux navettes diplomatiques ainsi qu’aux représentants.


  1. Chaque émissaire s’identifiera au croiseur Keldabe lors de sa sortie d'hyperespace
  2. Deux chasseurs escorteront les vaisseaux des émissaires jusqu'à la zone d'atterrissage privée qui leur est attribuée à l'astroport de Mos Espa
  3. Une fois posé, l'émissaire se soumettra à une fouille corporelle obligatoire et se verra retiré tout objet susceptible de causer des dommages physique létaux ou non-létaux. Refuser cette condition se soldera par une interdiction d'accès aux négociations
  4. Les émissaires seront conduit sous bonne garde, pour leur sécurité, jusqu'aux ruines du palais de Jabba le Hutt
  5. A leur arrivée, les émissaires prendront place autour de la table des négociations et mèneront une discussion civilisée. Dans le cas contraire, le ou les émissaire(s) en tord seront évincés de la négociation et reconduit séance tenant à leur vaisseau
  6. A la fin des négociations, les émissaires seront reconduits à leur vaisseau et leurs effets personnels leur seront restitués.


Le Keldabe patrouillait en orbite de Tatooine quand le croiseur consulaire arriva en vue de la planète aux deux soleils.
Ayant prit connaissance de ces informations, Linborn retourna vers la salle de conférence du vaisseau. Le pilote avait sans doute également lu ces informations et s’était identifié au croiseur Keldabe en orbite pour obtenir des informations. Leur entrée fut acceptée et le vaisseau consulaire se posa à l’astropot de Mos Espa, comme convenu, escorté par un chasseur V-19 Torrent et un Y-Wing BTL-B qui avaient été demandés à l’armée clone. Le vaisseau posé, la délégation se prépara à sortir mais la garde sénatoriale les précéda. Les douze gardes se placèrent face à face devant la zone de débarquement, six gardes de chaque côté. Après cette mise en place de leur protection, Linborn et ses assistants quittèrent le bord. Ils furent accueillis par cinq Mandaloriens armés qui sa rapprochèrent d’eux dès qu’ils eurent posé le pied à terre. Un des hommes se détacha du groupe et prit le parole :
« Les envoyés diplomatiques de la République sont attendus à la salle des négociations. La délégation de la Confédération des Systèmes Indépendants a déjà prit place et attend les autres représentants. Nous constituons votre escorte et allons vous conduire auprès des autres diplomates. Une fouille, comme précisé dans le message que vous avez reçus à bord de votre vaisseau, doit cependant avoir lieue.
- Bien. Faites ce que vous avez à faire. »
Les Mandaloriens s’exécutèrent et fouillèrent la délégation républicaine sans ménagements, à croire qu’ils aimaient cela. Linborn, qui commençait un peu à s’impatienter, ne dit rien et attendit que la fouille, non-concluante, soit terminée. Le groupe partit en direction du palais, traversant alors les rues encombrées de Mos Espa ou tous les commerçants tentaient de vendre leurs marchandises.

Le Palais de Jabba, enfin, son ancien Palais.

A l’approche du palais, Linborn devint de plus en plus impatient de se lancer dans les négociations. Voyant cependant que le bâtiment était endommagé, il ne put s’empêcher de penser au combat qui avait eu lieu ici mais il s’obligea à ne pas avoir des pensées péjoratives envers les Mandaloriens, voulant à tout prix obtenir des droits de passages dans cette zone. Lorsque le groupe entra dans le palais, des nombreux murs étaient détruits et les ruines n’avaient pas été retirées. Entrant dans la salle de conférence, il aperçut un Mandalorien installé dans un trône. Il le salua en se penchant en avant, puis prit la parole :

« Je suis Linborn Caelian, sénateur de Corellia et représentant du Sénat Galactique et de la République Galactique pour ces discussions. Sachez que nous venons négocier en paix et que nous n’avons aucune intention de faire échouer ces négociations qui nous tiennent grandement à cœur. »

Ayant terminé sa phrase d’introduction, il s’assit, ainsi que ses assistants, dans les fauteuils qui leurs avaient été désigné. Ce n’est qu’une fois assis que Linborn remarqua la présence de la délégation, placée à l’opposé d’eux. Elle était dirigée par un certaine Lik Sil, un de ces « sublimes » Neimoidien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mer 27 Juil 2011 - 11:39

A sa sortie d'hyperespace, le vaisseau de transport se fît immédiatement repéré par le croiseur Keldabe, un vaisseau Mandalorien, qui patrouillait dans le secteur. Bien, au moins on ne risquait pas un nouveau coups en traitre -comme un bombardement- de la par de la république. Shamel Krales, le diplomate de la guilde, attendait impatiemment le début des négociations. Les ordres du patron était clair : il fallait absolument un accès à la route commercial; Rokran Kokel avait également précisé ce qu'on pouvait se permettre de proposer lors de ces négociations.
Très vite, le croiseur Keldabe envoya un message au transport, qui était en quelques sortes des "lois" pour pouvoir participer aux négociations.

  1. Chaque émissaire s’identifiera au croiseur Keldabe lors de sa sortie d'hyperespace
  2. Deux chasseurs escorteront les vaisseaux des émissaires jusqu'à la zone d'atterrissage privée qui leur est attribuée à l'astroport de Mos Espa
  3. Une fois posé, l'émissaire se soumettra à une fouille corporelle obligatoire et se verra retiré tout objet susceptible de causer des dommages physique létaux ou non-létaux. Refuser cette condition se soldera par une interdiction d'accès aux négociations
  4. Les émissaires seront conduit sous bonne garde, pour leur sécurité, jusqu'aux ruines du palais de Jabba le Hutt
  5. A leur arrivée, les émissaires prendront place autour de la table des négociations et mèneront une discussion civilisée. Dans le cas contraire, le ou les émissaire(s) en tord seront évincés de la négociation et reconduit séance tenant à leur vaisseau
  6. A la fin des négociations, les émissaires seront reconduits à leur vaisseau et leurs effets personnels leur seront restitués.


Shamel examina attentivement les directives. C'était bien, très bien. On voyait que les Mandaloriens savait ce qu'ils faisaient. Le pilote s'identifia au Keldabe, qui les fît patienter quelques minutes; avant que le Keldabe est pu autorisé le négociateur du détourner son attention vers quelque chose d'autre. Un autre homme venait de se réveiller, enfin plutôt un Zabrak à vrai dire. Il serait le garde du corps de Shamel pendant les négociations. Shamel s'approcha de lui et lui parla des mesures de sécurités prises par les Mandaloriens. Xeduul, c'était le nom du Zabrak, approuva d'un signe de la tête. Deux chasseurs accompagnèrent les deux représentants de Rokran Kokel jusqu'à une zone d’atterrissage qui leur était réservés. Shamel aimait ça.
Quand le vaisseau se posa, un groupe de Mando'a se rendirent devant la sortie; l'émissaire, entouré d'une dizaine de milicien et accompagné par son garde du corps en sortirent. Quand les hommes en armures s'approchèrent de l'émissaire, deux miliciens lui barrèrent le chemin.

[milicien]-Halte-là, on ne s'approche pas plus. On doit s'assurer que personnes ne puisse faire de mal au négociateur.

Une intervention de Shamel, leurs indiquant qu'il devait se soumettre à une fouille pour pouvoir participer aux négociations, calma immédiatement les deux gardes.
L'humain se soumit à la fouille, et son blaster lui fût retiré par un des Mandaloriens.

La suite du voyage se déroula sans encombre, en plus des miliciens et de Xeduul, l'émissaire était escortés par des Mando'ades. Quelle honneur ! Ils arrivèrent bientôt en vue du palais de Jabba le Hutt, ou plutôt l'ex-palais, car ce qui n'était pas en ruine appartenait désormais à la puissance Mandalorienne. Apparemment, tout était exactement comme c'était à la fin de l'assaut des hommes en armure de beskar. Shamel pu observer que le combat avait du être violent; cela démontré que Mandalore était vraiment à prendre au sérieux !

Puis enfin, il entra dans une salle d'audience et remarqua tout de suite un mandalorien, qui avait l'air d'être le maitre des lieux, siégé sur l'ancien trône de Jabba le Hutt. Shamel se pencha en avant pour le saluer, puis s'assit et prit la parole.

-Bien le bonjour, je suis Shamel Krales, représentant de Rokran Kokel durant ces négociations. C'est un grand honneur pour moi de me trouver ici en ce jour, et j'aimerais vous dire que mon patron encouragera le retour sur la scène galactique des mandaloriens, bien que vous n'ayez plus grand chose à prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mer 27 Juil 2011 - 13:08

Dax resta assis sur son trône jusqu'à l'arrivée du dernier négociateur, celui de la Guilde des Kell. Le Mandalorien se leva et adressa un signe de main aux gardes en armure Beskar'gam afin de verrouiller les portes de la salle des négociations. La tranquillité était gage de bonne discussion. Dax retira son casque dans un léger bruit de déplacement d'air. La coutume voulait que lorsque l'on s'adressait à un Mandalorien en armure, il fallait toujours le regarder dans la zone horizontale de sa visière en forme de "T". Ici il fallait mieux discuter à visage découvert, par simple respect envers les émissaires de chaque faction trouvant un intérêt à circuler dans la Passe Corélienne. Dax déposa son casque sur le trône de Jabba et adressa un sourire bienveillant aux délégations. Ils avaient tous certainement au moins dix ans de plus que lui mais cela ne lui faisait pas peur.

- Messieurs les émissaire, je vous souhaite la bienvenue sur Tatooïne dans ce qui était le Palais de Jabba le Hutt. Je me nomme Dax Oleysha, je suis le second de Mand'alor. Vous êtes ici nos invités et nous prendrons bien soin de vous durant votre visite. Après tout, l'hospitalité Mandalorienne n'est plus à prouver.

Un guerrier Mandalorien ouvrit une porte et des serveuses Twi'Lek entrèrent avec des plateaux de nourriture et de boissons qu'elles posèrent sur les tables des délégations. De prime abord, on pourrait croire qu'elle sont des esclaves mais Dax avait ordonné la libération de tous les esclaves de Tatooïne. Outre l'aspect noble de la chose, cela permettra aux Mandaloriens de recueillir ceux ne sachant pas où aller dans leurs rangs. Les Mandaloriens sont rassemblés autour d'une culture et non d'une race et tout nouvel adhérant est reçu à bras ouverts. Les serveuses sortirent et Dax reprit la parole.

- Je vous en prie, mangez et buvez à votre faim. Je tiens à remercier la délégation des Kell qui approuve notre retour sur la scène galactique, aussi minime soit-elle. Comme tout peuple se développant, les Mandaloriens ont besoin de ressources et de crédits afin de ne pas freiner son développement. N'y voyez pas là des ambitions expansionnistes, nous désirons rester neutre dans le conflit en cours. Les Hutts se sont bien servis de nos hommes pendant des décennies, il fallait bien récupérer notre dû. Toujours est-il que nous voila maître de cette section de la Passe Corélienne. Nous avons vu dans les papiers de Jabba qu'un accord avait été passé avec la République pour voyager sans encombre dans cette partie de la Bordure. Le contrat ayant été passé avec Jabba, celui-ci est à présent caduque. Voila pourquoi vous êtes présents ici aujourd'hui. Nous désirons retirer un profit de cette route hyperspatiale pour favoriser notre développement. Je vous rappelle que nous désirons garder une neutralité dans ce conflit et surtout, nous ne voulons pas le voir arriver dans notre territoire. C'est pourquoi une seule faction sera autorisée à passer librement sur la Passe Corélienne afin que vous ne vous y affrontez pas. A ce propos, j'aimerai avoir plus de précision quand à l'allégeance de la guilde des Kell et quels sont vos réseaux afin de me faire une idée. Pour le moment, je vous laisse noter sur un datapad (via MP) vos premières offres pour obtenir ce libre-passage. Cela nous donnera des bases de travail mes amis.

Dax retourne s'asseoir sur son siège, posant son casque sur ses genoux. Il regarda les émissaires discuter avec les membres de leur délégation et de griffonner un datapad. Un soldat attendait à chaque table que l'on lui remette le datapad.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mar 9 Aoû 2011 - 21:05


Like Sil, PNJ de la Fédération.

    Le Neimoidien observa de ses yeux globuleux les gardes qui fermèrent la grande porte, cela pouvait paraître suspect mais Like ne s'en inquiétait pas. Puis il entendit un petit bruit sec, tournant la tête d'un mouvement sec faire le bruit, le Mandalorien retira son casque pour laisser apparaître un beau jeune homme. Qui aurait pu faire un excellent commandant pour l'armée Séparatiste. Like esquissa un petit sourire.

    Puis il posa son casque sur l'ancien trône du Hutt et sourit aux négociants qui ne répondirent qu'a moitié. Il parla un petit peu puis un guerrier ouvrit d’immenses portes et des Twi Lek entrèrent et donnèrent des plats et des rafraichissement, Like fut ravis... Puis elle partirent, le Mandaloriens commença à parler, il pouvait manger et boire. Tant mieux, Like avait la gorge desséchée. Il prit un verre de vin sur la table et but une petite gorgée, puis une autre pour déguster le vin avant de reposer son verre. D'autres Neimoidiens firent de même.

    D'ailleurs dès que le verre de Like toucha la table, le jeune guerrier commença à parler... Les vrais négociations commencés... Il parla tous d'abord de la Guilde des Kells, qui paraissait relativement calme et qualifié. Puis déclara les négociations ouvertes et offrit des datapad. Like regarda le sien et commença à discuter avec ses "assistants" mais qui était eux aussi des bons diplomates.

    Toutes les délégations se mirent à discuter, au bout d'une petite demi heure de discussion entre les délégués séparatistes, Like Sil inscrit des données sur le petit datapad avant de la tendre au Garde qui devait le prendre. Il observa les autres délégations donnaient leur datapad puis se tourna vers Linborn Caelian et prit la parole :

    - Sénateur, personnellement, que pensez vous du conflit actuel ?


    Pendant ce temps, un autre délégués Séparatiste s'approcha du Diplomate de la Guilde des Kell, pour lui aussi commençait à parler :

    - Quel est la position de la Guilde pour le conflit actuel ?

Revenir en haut Aller en bas
Linborn Caelian
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Sam 13 Aoû 2011 - 23:31

Les délégations étaient désormais toutes arrivées et le personnage assis sur l’ancien trône de Jabba retira son casque, laissant aux membres des délégations la possibilité de voir son visage. Cependant, Linborn ne prit pas la peine de regarder ce personnage plus amplement, pour la simple raison qu’observer une personne fixement est impoli. Cependant, il fut assez surpris de voir que le second de Mand’alor, comme il le disait, était jeune, à peine une vingtaine d’années alors que le représentant de la République avait presque la quarantaine. Vingt années séparent les deux hommes aux mentalités radicalement différentes. C’est sur un rapide coup d’œil que Linborn remarqua sa jeunesse de visage et qu’il put alors se faire réellement à l’idée que les Mandaloriens étaient un peuple de guerriers et que la valeur n’attendait point le nombre des années.

Quelques instants après avoir terminé de parler, des serveuses entrèrent dans la pièce et le Mandalorien convia ses hôtes à se rafraichir. Linborn apprécia l’attention portée aux membres des délégations même s’il n’avait pas encore eu l’occasion de parlementer. Dax Oleysha a souhaité que les délégations transmettent leurs offres via des Datapad, ce qui peut sembler étrange mais qui ne l’est pas réellement pour des raisons de confidentialité. Cependant, Linborn s’interrogeait sur la suite des négociations, à savoir si les Mandaloriens n’allaient retenir qu’un seul groupe de représentants pour discuter des arrangements finaux et congédier les deux autres. Cette perspective ne l’enchantait guère car il souhaiter parler d’éventuelles modifications, contre-offres ou critiques contre les propositions des deux autres entités. Il n’était en rien envieux de l’obtention de ce droit de passage car il était pacifiste et ne voulait pas chercher de conflit. Néanmoins, la réussite des négociations aurait été pour lui très avantageux et aurait permis de consolider sa politique pacifiste au sein du Sénat Galactique. De plus, bien qu’il n’ait rien contre la Confédération des Systèmes Indépendants, si l’accès à la voie commerciale leur revenait, il savait que cela leur serait profitable et étant donné qu’ils sont pour la continuation de la guerre, un éventuel succès aux négociations pour les séparatistes serait très désavantageux pour la République. Il espérait donc qu’il allait soit remporter les négociations soit que la Guilde des Kells allait gagner ces discussions. Cependant, il avait des doutes sur les capacités de cette petite organisation qui n’a peut-être pas actuellement les capacités d’offres souhaitées par les Mandaloriens. Néanmoins, tout pouvait arriver et peut-être les guerriers de Mandalore voient-ils en eux une future grande organisation ?

Sa réflexion intermine fut interrompue par un appel d’un de ses aide de camp, à savoir son conseiller personnel, Noige Lebennin. Il lui demanda de réfléchir aux propositions à faire aux Mandaloriens. Linborn se mit alors immédiatement au travail, discutant avec ses assistants des offres possibles et recommandées, tout en suivant un datapad qui contenait les offres que la Chancelier Palpatine avait autorisée tout en laissant au représentant de la République la possibilité de formuler d’autres propositions. La discussion ne prit pas longtemps et Linborn fit signe au soldat placé près de sa table qui vint prendre le datapad complétée et contenant les informations pour le transmettre à Dax. Caelian suivit des yeux le soldat jusqu’à ce qu’il donne à Dax le datapad et les deux hommes échangèrent un bref regard qui fut interrompu par le passage d’une serveuse qui apporta des boissons à la délégation républicaine. Linborn prit simplement de l’eau et commença à boire mais il fut interrompu par le représentant séparatiste, Like Sil.

    [Like Sil] Sénateur, personnellement, que pensez-vous du conflit actuel ?
    [Linborn Caelian] Que voulez-vous que je vous dise ? Le conflit actuel ne fait que ravager la Galaxie en la divisant, en la pillant et en la détruisant. Toute cette guerre n’est qu’un conflit de plus qui va causer la mort de millions de gens dont la plupart sont des innocents victimes d’un conflit dont ils ne savent peut-être que peu de choses.

    Si des mesures correctes, justes et équitables étaient prises, le bien de tous les habitants de la Galaxie serait assuré et la Paix serait le seul mode de vie que nous connaîtront. Malheureusement, les espèces vivantes sont fidèles aux lois de la chasse : le vivant chasse le vivant, qu’il s’agisse d’un humain chassant un chien Khat ou d’un Duro « chassant » un Gran lors d’un conflit.

    Vous savez peut-être que je prône une politique pacifiste et pacifique au sein du Sénat Galactique mais malheureusement, peu de personnes se sont ralliées à moi et je pense que mon combat sera compliqué, autant au sein de la République qu’envers la Confédération. Ces deux entités ne pensent qu’à se faire la guerre et c’est fortement regrettable. Nos dirigeants, peu importe leurs idéologies politiques, ne cherchent plus à discuter mais à tuer pour vaincre. Cela peut paraître normal dans un conflit mais il existe toujours des possibilités de paix et d’arrangements communs, cependant, aucun des camps engagés dans la guerre ne cherche à ouvrir les négociations. Ils pensent qu’une guerre se gagne sur le front et non dans des assemblées. Ils se trompent cependant car toute guerre a ses raisons politiques et c’est dans une assemblée que nous parlementons, non pas au front, en courant dans les bois une arme à la main.

    Ce conflit fait de nous des cadavres et la résolution par les négociations devrait être une priorité.


Ayant terminé de parler, tout en ayant fait preuve de rhétorique, Linborn reprit son verre qu’il n’avait que légèrement entamé et avala une grande gorgée avant de reposer le récipient sur la table et de regarder le représentant de la Confédération en attendant qu’il lui réponde. Dans la pièce, les deux autres hommes affectés à la réception des datapad d’offres les avaient acheminés vers Dax qui avait désormais en possession toutes les propositions des délégués présents à cette réunion.

Linborn ne voulut pas poser de question quant à la suite des négociations, étant sûr que le chef des négociations allait rapidement prendre la parole pour annoncer le déroulement de la suite des négociations. Le représentant républicain fit un rapide tour de tête pour observer la délégation kell qui semblait légèrement s’ennuyer, n’ayant pas encore été abordée par des représentants. Souhaitant cependant savoir ce que cette petite organisation faisait dans ces négociations, il se mit en tête d’aller leur parler quand il en aura terminé avec le représentant séparatiste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Dim 14 Aoû 2011 - 9:14

    Like observa de ses grands yeux le Sénateur qui semblait avoir pris la question au sérieux, chose que bon nombre de personnages républicains n'aurez pas fait. En effet, certains sénateurs voulait la guerre et appuyés totalement le Chancelier Palpatine.

    Le Sénateur Républicain semblait un membre de la partie "pacifiste" du sénat. Cette partie était en infériorité et s'opposer vivement à Palpatine. Like Sil porta ses lèvres à son verre, aspira une courte gorgée avant de reposer son verre. Il tourna la tête et observa rapidement le second du Mand'Alor, avant de regarder le délégué séparatiste qui parlait avec la Guilde des Kells. Le jeune Dax Oleysha observait les propositions perplexe, il ne devait pas avoir l'habitude de négocier des gros contrats, Like eut un petit rire puis reprit son sérieux en toussotant. Il se tourna vers le sénateur :

    - En effet, ce conflit est le plus dévastateur depuis les Grande Guerre qui remonte à il y a longtemps. N'oubliez jamais qui à déclenché la guerre. N'est ce pas les Jedi qui ont espionnés un gouvernement ? N'est ce pas les Jedi qui ont été condamné à mort suite à espionnage ? C'était la justice, pourquoi les Jedi n'acceptent il pas les décisions prise par les gouvernements indépendants ?

    De plus, ne trouvait vous pas cela louche la montée d'un homme au pouvoir ? Le Chancelier Palpatine à les pleins pouvoirs et en gagne chaque jour. De plus, désormais c'est le Chancelier Suprême Palpatine ! Il à des sénateurs sous sa coupe, il gagne de l'influence chaque jour de cette guerre. A l'origine la République n'était elle pas DEMOCRATIQUE Sénateur ?

    Souvenez vous du procès de la Fédération, ou plutôt du blocus. Palpatine n'as pas tous simplement profité de ces troubles ? De plus vous souvenez des paroles de Nute Gunray pour se défendre ?

    Les négociations, n'oubliez pas... Personne ne se fait confiance, ont ne peut pas négocier sans nos troupes. Car la République peut engager des assassins et vous pourrez penser la même chose de nous.


Revenir en haut Aller en bas
Linborn Caelian
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Dim 14 Aoû 2011 - 11:56

Linborn ayant terminé de boire sa gorgée, reposa son verre sur la table et écouta attentivement la réponse du représentant séparatiste Like Sil. Son discours ne plaisa guère au sénateur de la République qui ne souhaitait en aucun commencer à parlementer sur la nature de qui, de quoi, quand et pourquoi. De plus, il fut outré des propos tenus par le chef de la délégation, notamment concernant les Jedis –qu’il tenaient en haute estime de par leur rôle protecteur et garant de la Paix dans la Galaxie depuis des millénaires malgré leur implication forcée dans de nombreux conflits- et la possibilité d’envoie d’assassins de la part de la République. Sa dernière phrase fut la plus provocante selon Linborn.

    [Like Sil] Les négociations, n'oubliez pas... Personne ne se fait confiance, ont ne peut pas négocier sans nos troupes. Car la République peut engager des assassins et vous pourrez penser la même chose de nous.
    [Linborn Caelian] Ecoutez, représentant. Je ne suis en aucun cas ici pour parlementer des raisons de cette guerre, à savoir qui pourquoi, ou et quand. Une chose est sûre, la guerre est déclarée et peu importe qui en ai le responsable. Ainsi, je ne veux pas me lancer dans un débat sur le conflit, ce n’est ni le lieu ni le moment en ces négociations pacifiques. Nous ne nous montrerions qu’impolis si un conflit venait à se lancer entre nos deux délégations et je ne souhaite en aucun cas en arriver là.

    Néanmoins, je ne puis vous laisser insulter des personnes absentes de ces négociations sans réagir. Vous accusez les Jedi d’avoir espionné votre gouvernement mais n’est-ce pas ce gouvernement qui a décidé de remilitariser toutes ses planètes ? Les Jedis acceptent toutes les décisions de groupes indépendants tant que celles-ci ne mettent pas en danger des milliards de vies dans toute la Galaxie à cause de reconstructions d’armées et de flottes.

    Vos propos à l’égard du Chancelier Palpatine sont outrant. Vous semblez ne pas connaître la définition de démocratie. Ainsi, il me semble utile de vous la rappeler. Une démocratie est un régime politique ou le peuple gouverne. Dans le système républicain, c’est via des sénateurs élus au suffrage universel sur chaque planète de la République que prends forme l’avis du peuple. Le Chancelier prend certes de plus en plus de pouvoirs dans la continuité de la guerre mais pourquoi le fait-il ? Tout simplement parce que la quasi-totalité de l’opinion publique, privée et politique est en faveurs de la guerre et que toutes ses actions sont vouées à la fin de ce conflit par une voie guerrière. Je ne suis pas en accord avec cette politique mais je ne laisserais pas quelqu’un insulter le Chancelier Suprême de la République, quelque soit sa politique, quand il est représentant de tous les mondes de la Galaxie coalisés autour d’un même système démocratique appelé République. Je trouve d’autant insultant que vous teniez de tels propos en son absence.

    Le blocus de Naboo ? Vous osez parler de ce blocus qui a été imposé par la Fédération du Commerce à une planète pacifiste n’ayant aucun lien avec la taxation des voies de commerce ?! La création d’un blocus est en lui-même un acte de guerre mais il peut être légèrement compréhensible quand l’organisation le créant ne commet aucun acte militaire. Or, ce ne fut pas le cas sur Naboo, votre Fédération a attaquée Naboo, prit le pouvoir et instauré pendant quelques semaines un régime ignoble dont le fer de lance était une armée de droides de combat. Vous avez participé personnellement à ce blocus et à la bataille qui en résulta entre les forces libres comprenant les Gungans et les rebelles Naboos contre vos droides de combat et la bataille fut une boucherie autant des deux côtés. Vous connaissez la résolution de conflit, aussi, je n’en parlerais pas. Le Chancelier Palpatine a fait ce qui était nécessaire pour la République. Il a remplacé le sénateur Valorum dans ses fonctions, changeant radicalement la pensée politique du Sénat qui avait été instaurée depuis des centaines d’années et mettant ainsi fin à un blocus illégal et totalement ignoble. Palpatine n’en a tiré que la reconnaissance de tous les sénateurs et la possibilité de changer le système usé en place. Son œuvre était en cours quand la guerre a commencée et s’elle n’avait pas eu lieue, peut-être vivrions nous tous en Paix dans le calme et la démocratie. Associer ce blocus à la présence de la Fédération parmi les Séparatistes ne fais qu’affirmer la thèse que votre groupe commercial était pro-guerrier par son engagement sur Naboo et qu’il n’a fait que suivre les évènements du blocus pour entamer la guerre.

    Pour terminer avec notre discussions, qui, vous l’aurez remarqué, a tournée au vinaigre, la République n’a jamais envoyé d’assassins pendant des négociations pacifiques, vous semblez encore une fois très apte à discuter sans apporter de preuves tout en calomniant tous les personnages absent de cette salle. Je vous remercie donc mais je pense que mettre fin à ces discussions est meilleur pour nous tous, sans quoi notre humeur serait fortement sapée.


Ayant terminé de parlé, Linborn cessa sa rhétorique. Bien qu’on ait pu le croire énerver par moment, il ne le fut pas. Ses haussements de tons ne furent que légers mais on comprenait dans la voie tous ses sentiment sans pour autant qu’il les exprime de manière forte, à en venir à hurler. Sachant bien que le délégué séparatiste aurait une réaction, qu’elle soit physique ou vocale, il continua à le regarder quelques instants tout en buvant une nouvelle gorgée de son verre et en parlant à son assistante sur sa gauche qui suivait cette joute verbale avec attention.

Pendant ce temps, dans la pièce, les discussions continuaient les serveuses allaient et venaient pour rafraichir les représentants. Les membres de l’assistance de Linborn parlaient entre-eux de tout sauf de politique, prenant à la lettre l’invitation de se divertir. Ils écoutaient cependant tous d’une oreille furtive et cachée la discussion entre Linborn Caelian et Like Sil sans le montrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Dim 14 Aoû 2011 - 22:14

Shamel mangea et bu autant qu'il pu, comme d'habitude pour lui, puis quand les jolies serveuses Twileks s'en allèrent, il regretta de n'avoir adresser la parole a aucune d'entre elle pour un rendez-vous... une autre fois, peut-être.

Il écouta attentivement le Mandalorien, qui s’appelait Dax Oleysha, et dont on voyait désormais le visage, et lorsqu'il lui demanda qu'elle était son allégeance par rapport aux autre factions, l'humain faillit ne pas s'en rendre compte et revint à la réalité actuelle qui était... Les négociations. Il resta malgré tout calme, puis attendit la fin du discours de ce jeune homme... Puis, le délégué des Kell prit la parole.

- Je répondrais à cette question par une réponse toute simple, monsieur. Nous sommes actuellement neutre dans ce conflit, ni la Confédération des Systèmes Indépendants ni la République Galactique ne nous commandes. Nous sommes ici de notre plein grès, et si vous nous autorisez à passer en plus d'une des deux factions "majeur", si je puis dire, aucun affrontement n'aura lieu, et nous vous préviendrons immédiatement en cas d'alliance compromettantes pour la sécurité de cette route commercial.

Une fois c'est quelques mots finis, il se rassit et attendit. Il ne savait pas encore quoi offrir en compensation à ce droit de passage. Rokran Kokel devait lui envoyer les informations via un datapad dans peux de temps, et Shamel espérait sincèrement que ça prendrait très peu de temps, vu la figure des gardes. Finalement, il fallut une bonne demi-heure avant que les informations arrives... L'humain donna le datapad au garde et attendit quelques minutes, espérant pouvoir se reposer après tout ce stress, quand un délégué séparatiste le salua et lui posa une question d'une grande importance : Qu'elle est la position de la guilde dans le conflit galactique !
Il se tourna vers lui, puis répondit tranquillement.

- Nous sommes actuellement neutre dans le conflit, mais nous soutenons l'expansion Mandalorienne, ainsi que l'essort de la CSI. Il s'approcha de l'oreille du délégué et chuchota. Nous sommes prêts à soutenir secrètement la Confédérations des Systèmes Indépendant contres quelques dédommagement. Si vous acceptez, envoyer-moi vos propositions et vos demandes, et j'aviserais. Ne vous inquiétez pas, je le fais avec l'aval de monsieur Rokran Kokel, ou plutôt Rokran Kell de son vrai nom. Alors ? Il reprit sa place et attendit la réponse du Neimoidien. Il espérait fortement que celui-ci accepterait, et ne comptait en rien prévenir les Mandaloriens. Après tout, secret voulait bien dire qu'il ne fallait justement rien dire, n'est-ce pas ?

Son seconds s'approcha du sénateur Linborn Caelian, et entendu la fin de la conversation qui, visiblement, allait tourné à une bataille entre les deux délégations. Le seconds prit la parole en disant ceci.

- Messieurs, calmez-vous sil-vous-plait, nous nous trouvons dans des négociations pacifiques. Il attendit 2 petites minutes, puis repris à l'adresse du sénateur républicains se prénommant Linborn. Monsieur, selon vous, le chancelier suprême Palpatine a-t-il raison d'étendre son influence ? Ne trouvez en cela rien de péjoratif envers le chancelier, mais nous trouvons qu'il... Comment dire... Abuse du pouvoir, et nous craignons qu'il n'arrive pas à le lâcher après la guerre. Mais cela ne restant que des suppositions, nous aimerions connaitre votre avis.
Revenir en haut Aller en bas
Linborn Caelian
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Lun 15 Aoû 2011 - 0:42

Ayant terminé de parler, Linborn prit un verre et but quelques gorgées en attendant une éventuelle réponse du représentant séparatiste ou au moins une réaction, qu’elle soit physique ou morale. Un de ses secrétaires qui était assis à son côté à proximité de la table des membres de la guilde des Kells, sans pour autant pouvoir entendre ce qu’y s’y disait, interpella le chef de la délégation républicaine. Se tournant vers celui-ci, il l’écouta quand ils se rapprochèrent pour que son assistant lui transmette des informations sans que personne en dehors du groupe républicain n’entende ses propos. Ce secrétaire était Nuhr Raen qui avait pour charge de traiter toutes les affaires secrètes auquel son cabinet avait recours. Ainsi, il était spécialisé dans la gestion des documents secrets et avait beaucoup de connaissances dans le domaine de l’espionnage, malgré le fait qu’il ne soit pas ce que l’on conviendrait d’appeler un « espion ».

    [Nuhr Raen] Linborn, un membre de la délégation séparatiste au abordé le représentant de la guilde des Kells qui s’appelle Shamel Krales. Le séparatiste souhaitait connaître la position de sa guilde dans le conflit actuel et Shamel a répondu que son groupe était neutre. Néanmoins, après cela, il s’est approché du séparatiste et lui a parlé à voix basse. Je n’ai pas pu comprendre ce qu’ils se disaient.
    [Linborn Caelian] Hum …. Il est évident que s’ils se sont parlé à voix basse, c’est qu’ils ont des choses à nous cacher. Savoir de quoi est-ce qu’ils parlaient serait intéressant mais je crains que ne puissions pas le savoir. Merci tout de même pour cette information.
    [Nuhr Raen] A ton service !


Se retournant vers les séparatistes, il ne vit pas encore de réaction physique et ils n’avaient pas encore prononcé un seul mot. Linborn commença à se demander s’il était encore conscient et vivant quand Shamel Krales en personne s’approcha de lui et engagea la discussion.

    [Shamel Krales] Messieurs, calmez-vous sil-vous-plait, nous nous trouvons dans des négociations pacifiques. Monsieur, selon vous, le chancelier suprême Palpatine a-t-il raison d'étendre son influence ? Ne trouvez en cela rien de péjoratif envers le chancelier, mais nous trouvons qu'il... Comment dire... Abuse du pouvoir, et nous craignons qu'il n'arrive pas à le lâcher après la guerre. Mais cela ne restant que des suppositions, nous aimerions connaitre votre avis.


Linborn fut assez surpris dans sa première phrase. Pourquoi demander le calme quand aucun de nous ne s’est énervé et que le représentant de la République n’a pas souhaité continuer la discussion avec le délégué séparatiste ? Voulant néanmoins répondre à la supposition de Shame, il prit la parole :

    [Linborn Caelian] Mon avis est partagé sur l’agrandissement de l’influence du Chancelier Palpatine, comme je l’ai dit auparavant, mais peut-être n’avez-vous pas eu l’occasion de nous écouter parler. Palpatine n’a commencé à recevoir de nouveaux pouvoirs qu’après le déclenchement du conflit et non auparavant. C’est cette guerre qui l’a aidé mais il n’en a pas voulu lui-même. Ce sont la majorité des sénateurs qui sont pour la guerre qui ont votés l’augmentation de ses pouvoirs et le Chancelier a accepté cette proposition dans le but de raccourcir au maximum la guerre.

    Mais je ne suis néanmoins pas pour cette résolution car je suis pacifiste et je pense que le conflit peut-être réglé par la diplomatie, comme toute chose. Néanmoins, je ne peux pas accepter que quelqu’un dise qu’il « abuse du pouvoir » car ce pouvoir lui a été légué par les sénateurs et ses moindres gestes sont surveillés, en tant que Chancelier Suprême, il se doit de respecter les idéaux républicains. De plus, comment abuser de pouvoirs dont le caractère se limite à la gestion des armées ?

    Vous parlez de l’abandon de ses pouvoirs après la guerre. Encore faut-il que cette guerre se termine –et le plus rapidement sera le mieux. Une fois le conflit terminé, le Chancelier devra rendre ses pouvoirs comme il avait été convenu et s’il le souhaite, il pourra se représenter aux élections. Je suis sûr qu’il accepterait de céder ses pouvoirs et de passer la main à une autre personne une fois son mandat terminé et si cela ne venait pas à se faire normalement, le Sénat et la Garde sénatoriale veilleraient à ce que ce soit fait, tout comme d’autres organisations gouvernementales ainsi que le Jedi.

    Maintenant, si vous le voulez bien, j’aimerais arrêter de parler de la République afin de me concentrer sur les négociations en cours. Le chef des Mandaloriens ici présents ne devrait plus tarder à nous parler car nos trois délégations ont rendu leurs datapads.
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mar 16 Aoû 2011 - 12:11

Quand Dax eut terminé son petit discours, les représentants des diverses factions se mirent à travailler sur leurs propositions respectives. Les serveuses Twi'Lek apportaient de quoi se restaurer et se rafraichir sans se laisser aller au fricotage avec les négociateurs. En réalité, celles-ci n'étaient plus des esclaves comme lors du règne de Jabba. N'ayant rien fait d'autre de leur vie à part servir, danser et se prostituer pour le compte de l'ancien seigneur du crime, il n'était pas insolite qu'elles ne sachent pas quoi faire de cette liberté. Soucieux de bien recevoir les délégations, le mandalorien avait engagé celles-ci comme serveuses pour l'occasion en échange d'un salaire suffisant pour débuter une nouvelle vie ici ou ailleurs. Après tout, la route spatiale menant à Ryloth, planète natale des Twi'Lek était à présent sous leur contrôle. Un sourire traversa le visage du jeune guerrier qui se voyait déjà bien mettre des bâtons dans les roues aux esclavagistes passant par la Passe Corélienne.

Les négociateurs prirent une bonne demie heure pour remplir les datapads. Les propositions en main, Dax prit le temps de les analyser pendant que les politiciens présents s'occupent de ce qu'ils connaissent le mieux : la politique. Le jeune homme n'écoutait qu'à moitié, le regard plongé dans les données. Il était un peu dérouté car les propositions représentaient de gros enjeux. Même s'il était déjà adulte depuis sept ans, la majorité mandalorienne étant fixée à treize ans, il se dit tout de même qu'il était bien jeune pour gérer cela. Il voulu remettre son casque mais se ravisa. Cacher son visage aurait été trop flagrant et prouverait une certaine gêne qui pourrait s'avérer néfaste pour la suite des discussions.

Dax s'accorda quelques minutes de réflexion. Il était important de ne pas se tromper car les enjeux étaient importants pour l'essor futur de Mandalore. Une fois arrivé à une conclusion satisfaisante, il se releva, accrochant son casque à se ceinture, et d'un signe bienveillant de la main, il invita les négociateurs à stopper leurs discussions et à rejoindre leurs sièges. Quand le calme fut revenu, le jeune numéro deux pris la parole.


- Mes chers amis, je vous remercie de votre patience. Les propositions qui m'ont été transmises sont toutes très intéressantes. Nous pouvons en dégager une bonne base de travail.

Le Mandalorien relia les datapads à une console et afficha les différentes propositions sur un grand holo-écran afin que tous puissent prendre connaissance des propositions des autres délégations. Il leur laissa une petite minute, le temps de la lecture, avant de poursuivre.




Proposition de la République :

1. Une aide financière pour la construction d'infrastructures
2. Une aide financière brute injectée directement dans les coffres de Mandalore
3. Un partage des technologies et découvertes scientifiques
4. Un accord de libre-échange valable sur toutes les planètes républicaines
5. Une assistance militaire
6. Une place au sein du Sénat Galactique comme représentant des mondes neutres


Proposition de la CSI :

1. Un pacte de non-agression entre Mandalore et les mondes Séparatistes
2. Des avantages commerciaux : 50 % de réduction sur les armes individuelles et 40 % sur les véhicules (STAP-1, Tank léger, Char d'assaut blindé) de Baktoïd Armor Workshop
3. Une aide financière annuelle injectée directement dans les coffres de Mandalore
4. Une représentation au sein du Sénat Séparatiste pour Mandalore
5. Une coopération plus engagée au niveau financier, industriel et militaire en cas de respect des clauses du traité à la fin de la première année. Cela sous l'approbation ou la non-approbation de Mandalore


Proposition de la Guilde des Kell :

1. Une livraison d'épices et d'armes
2. Une aide financière injectée directement dans les coffres de Mandalore
3. Un accord de livraison d'armes mandaloriennes à la Guilde contre crédits
4. Divers bonus à définir





- Bien, analysons tout ceci voulez-vous ? Nous allons commencer par le plus simple : le cas de la Guilde des Kell. Comme simple organisation civile neutre dans le conflit, Mandalore ne voit pas de problème à ce que les vaisseaux de la Guilde passent par le secteur de la Passe Corélienne sous notre contrôle et ce en même temps que l'un des deux belligérants du conflit en cours. Je vous le rappelle, nous n'autorisons qu'une seule faction en guerre à passer et non les deux car le risque d'affrontement entre deux flottes se croisant serait trop grand. J'insiste, ce point est non-négociable.

La Guilde des Kell nous propose donc, comme tout le monde une aide financière brute que nous acceptons bien évidement. Vient ensuite l'achat d'armes Mandaloriennes. Nous sommes disposé à en vendre, cela ne pose pas de problème non plus comme pour les bonus. Nous veillerons à ce que ces bonus soient définis et livrés. Enfin, la livraison d'épices nous sommes d'accord mais livraison d'armes ? Pouvez-vous me dire de quelles armes vous êtes en train de nous parler car, en voyant vos propositions, votre fournisseur d'armes cela sera nous ?


Dax attendit de recevoir les réponses à ses questions avant de continuer, récapitulant ses dires sur un holo-tableau pour plus de clarté.

- Venons-en maintenant à nos amis en guerre. Propositions fort intéressantes des deux côtés je dois l'avouer. En reprenant ce qui nous intéresse des deux propositions, je pense que les deux camps peuvent s'aligner sur les demandes suivantes :




Proposition de Mandalore

1. Aide financière annuelle injectée directement dans les coffres de Mandalore
2. Pacte de non-agression et de libre-échange avec toutes les planètes sous l'influence de la faction contractuelle
3. Représentation au sein du Sénat comme délégation représentante des mondes neutres avec autorisation de siéger au même titre dans les deux gouvernements (Républicain et Séparatiste) afin de mener une politique commune, gage de neutralité, envers les deux factions. Nous assurons que les délégations représentatives des mondes neutres seront constituées de toutes les espèces (Bothan, Hutt, Mandalorien et Wookie)
4. Aide militaire en cas d'agression envers Mandalore et/ou systèmes associés sous sa tutelle (mondes neutres) pour des actions défensives et/ou offensives conjointes ou non
5. Réductions à définir pour l'achat de matériel militaire
6. Dans la mesure du possible, dans le cadre d'une coopération plus poussée : fourniture de médicaments, et de matériel agricole, industriel et médical pour l'aide au développement, principalement pour la population de Tatooïne





- Voici donc ce qui intéresse Mandalore. Représentants de la République et de la CSI, avez- vous quelque chose à ajouter ? Un point ou l'autre à discuter ou a éclairer ? Je précise qu'il s'agit d'un mélange de toutes vos idées et qui reste dans la même ligne de conduite par rapport à ce qui a été proposé, plus quelques points divers importants aux yeux des Mandaloriens.
Revenir en haut Aller en bas
Linborn Caelian
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mar 16 Aoû 2011 - 18:35

Ayant répondu au représentant de la guilde des Kell, Linborn se concentra ensuite sur le jeune Mandalorien nommé Dax. Le chef de l’autorité planétaire avait demandé à ce que chaque représentant et membres de délégations reprennent leurs places afin de continuer les débats maintenant que chaque proposition fut étudiée. Les déléguées de la Confédération et de la guilde des Kell s’exécutèrent mais Linborn et son n’équipe n’eurent pas à bouger, ne s’étant pas déplacés.

Dax présenta les différents offres et expliqua que la guilde des Kell allait recevoir l’autorisation de passer par leur voie car il ne s’agit que d’une petite organisation qui ne poserait apparemment pas de problèmes. Bien que comprenant cette décision, Linborn fut prit d’un sentiment peu amical envers la délégation et regarda Shamel Krales d’un air méchant sans que cette personne ne s’en aperçoit. Intérieurement, Linborn pensa à ce que lui avait dit sa secrétaire, Nuhr Raen : les deux délégations présentes avaient des choses à cacher à la vue de leur petite conversation secrète qui s’était déroulée quelques instants plus tôt. Le représentant de la République commença à vouloir mener des investigations pour savoir ce que mijotaient ces-deux camps. Linborn quitta des yeux Shamel pour continuer à écouter Dax qui proposait une offre finale. Après l’avoir écoutée, Caelian regarda si les deux autres représentants voulaient prendre la parole et ce ne fut pas le cas. Il commença alors à parler.

    [Linborn Caelian] Je vous remercie d’avoir pris le temps d’étudier nos propositions. Sachez que la délégation républicaine ne posera aucune contre-offre et qu’elle est prête à accepter ces propositions dès que vous le souhaiterez.

    Je voudrais cependant préciser deux points qu’il me semble nécessaires d’approfondir. Le premier concerne le Sénat. Vous ne devez pas être au courant que la planète Kashyyyk dispose d’un représentant neutre à l’Assemblée Galactique en la personne du sénateur Yarua. Les contacter pour obtenir une place serait inutile mais nous vous laissons bien évidemment la possibilité de communiquer avec les Wookies afin d’améliorer vos relations et de consolider votre position au Sénat.
    Vous proposez d’entrer dans les deux assemblées afin de conserver votre neutralité mais cependant, il me semble peu facile au gouvernement ayant « perdu » les négociations, de vous voir commercer avec les ennemis tout en ayant une place dans les deux Sénats. Cette situation, je le pense, ne serait acceptable avec aucune de nos assemblées car vous seriez en tractations avec l’ennemi et un ennemi dans ses rangs et quelque chose de peu acceptable.

    Concernant la fourniture d’équipements médicales, de nourritures et d’équipements de survie, sachez que la République s’emploie depuis des millénaires à toutes les planètes à aider tous les mondes ou les conditions de vie sont mauvaises. Tatooine étant auparavant sous allégeance Hutt, toute tentative fut impossible car les dirigeants refusaient que la population soit aidée. Apporter notre aide à ce peuple serait donc totalement humanitaire et normal, sans entrer dans le cadre d’une éventuelle coopération plus poussée. La survie de vies intelligentes qui vivent dans de mauvaises conditions n’a jamais nécessitée des négociations.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Sam 20 Aoû 2011 - 13:59

Avant que Shamel ai pu donner une réponse, le mandalorien se faisant appeler Dax se leva et pria tout le monde de rejoindre sa place. Il commença alors à parler.

-Mes chers amis, je vous remercie de votre patience. Les propositions qui m'ont été transmises sont toutes très intéressantes. Nous pouvons en dégager une bonne base de travail.

Reliant les datapads à un écran géant, il attendit délibérément pour laisser le temps aux différentes délégations en place le temps de prendre connaissance des propositions des deux autres... Si les mandaloriens ne donnait pas à la guilde les droits de passage sur la route commerciale en plus d'une des deux autres, les propositions ne seraient jamais suffisantes. Dax reprit alors la parole, son casque attaché à sa ceinture.

Shamel faillit pousser un grand "houra" quand le Mandalorien accorda le droit de passage à la guilde en même temps que les deux autres. Mais il se ressaisit et écouta la suite. Il se contenta de répéter qu'une seul des deux factions pourraient passer. Comme prévu il interrogea le délégué par rapport aux armes. Il se leva pour prendre la parole.

-Monsieur Rokran pense qu'actuellement, les Mandaloriens ont plus besoin de ces armes que lui. Vous en aurez sûrement besoins pour votre effort militaire. Cependant, une question me titille. Avez-vous l'aval des mondes neutres pour les représentez dans un des deux sénats ? De plus, même si ça ne me concerne pas. Encore faillit-il dire, même s'il préféra se taire à ce sujet. Je trouve que le sénateur Linborn est dans le juste : si vous êtes présents dans les deux sénats mais, que vous ne commercez qu'avec un seul, l'autre risque de vous rejeter. Pour la nature des armes, nous ne la connaissons pas encore. Merci de votre écoute. Il se rassit alors.

Voilà alors le dénouement pour la guilde. Les propositions accepter telles qu'elle et le passage accepter. La phase II du plan de Rokran pourrai bientôt commencer, plus que quelques temps. Esquissant un rapide sourire, Shamel attendit que la délégation séparatiste prenne la parole...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Lun 22 Aoû 2011 - 14:58


Like Sil, PNJ de la Fédération.


    Le Neimoidien regagna sa place suite à la demande du chef de Guerre Mandalorien. Pendant ce temps il ordonnaà un de ces sous fifre d'écrire sur un morceau de papier, un mot bien simple et clair : " Monsieur Shamel... Sachez que la Confédération accepte toujours de nouveaux partisan et tous soutien est le bienvenue. Je vous propose de nous donner vos coordonnées, nous vous rendrons surement une petite visite ". Finissant de lire le message, le Neimoidien acquiesça d'un signe de tête, un nombre de Neimoidien avait cachés le message et lorsque membre de la délégation s'approcha de Shamel pour lui dire quelques mots, il glissa discrètement le morceau de papier dans la poche du délégué Neutre.

    Like Sil, lui écoutait attentivement le Mandalorien parlait, il assura que la Guilde des Kell aurait un passage sur la Route. Le Neimoidien eut un petit sourire en entendant cela... Puis il arrêta de respirait jusqu'à ce que le Mandalorien demanda si tous le monde était d'accord, le Neimoidien observa les deux autres délégations répondre avant de prendre la parole :



    J'approuve toutes ces propositions et vous remercie d'avoir pris nos propositions aux sérieux.

    L'argent injectés dans vos coffres seront bien évidemment pas un problème étant donnés que nous vous le proposions. Le libre échange est bien entendus accepter ainsi que le pacte de non agression. Etant donnés que nous n'avons pas de Sénateur Wookie, nous acceptons que vous représentiez les mondes Neutres. Malheureusement, la même question que les deux autres délégations me gênent...

    Pour l'aide humanitaire envers Tatooine, l'aide médicaments, nourritures, matériels, tous cela vous sera livrer. Bon nombre de planète de la Bordure nous ont rejoins à cause du manque d'interet de la République envers ces planètes, nous nous engageons, si nous pouvions passer, aider comme dit, la population de Tatooine.
Revenir en haut Aller en bas
Dax Oleysha
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mer 24 Aoû 2011 - 0:18

Le jeune leader Mandalorien écouta chaque représentant. Ceux-ci relevaient de très bons points qu'il fallait éclaircir.

- Je comprend votre position par rapport à une double représentation et vais revoir la position de Mandalore à ce sujet. Je modifie donc le point numéro trois du contrat pour réduire à une simple représentation de Mandalore dans le sénat de la faction contractuelle. Nous prendrons cependant contact avec les autres mondes neutres en temps que bons voisins. Je remercie également le représentant de la guilde des Kell pour l'éclaircissement. Nous n'avons pas des buts de conquête militaire mais toute arme est bonne à prendre. Nous discuterons ultérieurement du type d'armes que vous nous fournirez.

Dax éteignit l'holotableau et retourna s'asseoir sur l'ancien trône de Jabba le Hutt. D'un signe de la main, il appela un de ses hommes qui lui apporta deux holodisques. Le Mandalorien apposa sa signature numérique sur les deux objets avant de reprendre la parole.

- Il s'agit des documents officiels pour finaliser ces contrats. Pour emprunter la Passe Corelienne, vos vaisseaux devront se signaler au contrôle de Tatooïne et se soumettre à un scan complet. Question de contrôle et de sécurité afin de s'assurer que tout se passera bien. Le premier holocontrat est pour la Guilde des Kell évidement.

Le Mandalorien à l'armure rouge et noire donna le premier disque à son ordonnance qui alla le remettre à la délégation Kell pour signature. Il revint pour prendre le second.

- Le second sera pour la République. Je suis navré, chère délégation de la Confédération mais le sénateur Caelian a été plus convainquant. De plus, l'armement de la République nous semble plus intéressant. Loi nde moi l'idée de critiquer votre armée de droïdes de combat, un "être" de ferraille ne remplacera jamais le soldat, et votre matériel est majoritairement voué à ces droïdes. Mandalore ne vous autorise donc pas l'accès à la Passe Corélienne et espère que cela n’entachera pas nos relations diplomatiques. Soyez assurés de notre neutralité. Mes hommes vont vous raccompagner à votre vaisseau.

Un soldat Mandalorien alla remettre le second contrat à la délégation républicaine tandis que deux autres convièrent la délégation de la CSI à les suivre à l'extérieur pour rejoindre les speeders. Une fois les Séparatistes sortis, Dax s'adressa aux contractuels.

- Apposez votre signature sur ces documents et nous en ferons une copie certifiée conforme que vous prendrez avec vous. Je vous remercie d'avoir participé à ces discussions fort intéressantes et j'espère que notre collaboration future sera fructueuse. Mes hommes vont vous raccompagner à vos vaisseaux.

Dax se leva et alla serrer la main, façon Mando, à tous les représentants afin d’allier le geste à la parole. Il replaça ensuite son casque sur sa tête. Deux hommes ouvrirent une porte laissant filtrer les puissants rayons des deux soleils du système. Le jeune mandalorien emprunta cette sortie, se plaçant à contre-jour des délégations afin de ressembler à une ombre aspirée par la lumière. Oui, Dax aimait soigner son entrée, mais surtout sa sortie.




Contrat final Mandalore / République

1. Aide financière annuelle injectée directement dans les coffres de Mandalore
2. Pacte de non-agression et de libre-échange avec toutes les planètes sous l'influence de la faction contractuelle
3. Représentation au sein du Sénat.
4. Aide militaire en cas d'agression envers Mandalore et/ou systèmes associés pour des actions défensives et/ou offensives conjointes ou non
5. Réductions à définir pour l'achat de matériel militaire
6. Dans la mesure du possible, dans le cadre d'une coopération plus poussée : fourniture de médicaments, et de matériel agricole, industriel et médical pour l'aide au développement, principalement pour la population de Tatooïne

Contrat final Mandalore / Guilde des Kell

1. Une livraison d'épices et d'armes
2. Une aide financière injectée directement dans les coffres de Mandalore
3. Un accord de livraison d'armes mandaloriennes à la Guilde contre crédits
4. Divers bonus à définir


HRP : Pour moi, nous pouvons clore ce RP ici à moins que vous ne vouliez encore poster, même brièvement pour faire les choses comme il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Linborn Caelian
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   Mer 24 Aoû 2011 - 18:34

A la suite de sa prise de parole, les représentants de la guilde des Kells et de la Confédération des Systèmes Indépendants, représentés respectivement par Shamel Krales et Like Sil, le chef des Mandaloriens, Dax, prit la parole. Il parla notamment de la représentation mandalorienne aux différents sénats et Linborn fut satisfait de l’entendre dire qu’une unique délégation serait présente dans l’ensemble des deux organismes politiques. Cette décision émanait d’une proposition de Linborn lui-même et trouva tout de même que les deux autres délégués avaient repris cette demande. De plus, le sénateur de Corellia fut assez peu content quand Like Sil reprit quasiment ses propos concernant l’approvisionnement de Tatooine en vivres et en éléments de survie ainsi que de développement.

Lorsque Dax Oleysha apposa sa signature sur deux holodocuments, le rythme cardiaque de Linborn augmenta en flèche très rapidement. Il ne fut pas du tout surpris de voir ce premier document donné aux représentants de la guilde des Kells mais ses doutes n’avaient cessés de grandir. La conversion que les deux autres délégations avaient eues quelques moments auparavant avait été observée par des membres du cabinet de Linborn et il se jura, une fois la première autorisation donnée, de chercher à savoir de quoi il en retournait. Il avait également l’intention de lancer une enquête à ce propos, d’en parler au chancelier suprême Palpatine une fois de retour sur Coruscant et également d’en informer le gouvernement mandalorien. Il n’avait pas encore entendu la réponse concernant les deux factions majeures présentes lors des réunions, mais il pensa déjà à ce qui pourrait arriver au cas où la République gagne le droit de passage dans cette zone : les Séparatistes auraient l’occasion de faire transporter du matériel via les cargos de la guilde.

Ce fut le soulagement quand Dax annonça que le droit de passage été donné à la République. C’était pour Linborn sa première victoire comme représentant du Chancelier Palpatine et également une victoire contres les Séparatistes. Certes il était neutre et n’encourageait personne dans cette guerre. Néanmoins, l’attitude du représentant « ennemi » lors de ces négociations lui avait donné une mauvaise impression de ce groupement. Les attaques, insultes et autres propos hautement péjoratif envers la République et leurs alliés avaient fortement agacés Linborn. Sa pensée pacifiste n’avait pas changée mais son jugement personnel des séparatistes avait fortement baissé. Et confirmation vint sur ses doutes concernant une possible alliance entre la guilde et la Fédération. Il tiendrait ses promesses.

Il ne put s’empêcher de faire un petit sourire caché quand la délégation séparatiste fut conviée hors de la salle des négociations. Une fois l’holodument transmis à Linborn, celui-ci le signa et le rendit au soldat qui l’avait apporté quelques instants plus tôt, tout en ayant prit le temps de le lire afin d’éviter d’avoir des « petites écritures ». Dax s’approcha des représentants et serra la main des chefs de délégations à la manière mandalorienne. Quand il s’approcha du délégué Caelian, celui-ci prit brièvement la parole pour clore en ses termes les négociations.

    [Linborn Caelian] Nous vous remercions d’avoir choisis la République comme faction ayant le droit de passage au sein de votre voie commerciale. Sachez que vous serez très tôt convoqués au Sénat Galactique pour représenter votre groupement de planètes neutres dans le conflit actuel. J’aimerais également que nous discutions ensemble dans peu de temps d’affaires dont je ne peux cependant pas vous parler en ces lieux. Je vous ferez donc passer sous peu un message pour fixer notre prochaine réunion. Nous sommes de toute évidence amenés à nous revoir sous peu. Je vous souhaite de passer une bonne fin de journée.


Après avoir finit son annonce, il fut raccompagné par les soldats mandaloriens à son vaisseau. Une fois entré dans la zone d’atterrissage ou l’attendaient des gardes sénatoriaux, il embarqua rapidement sur son croiseur consulaire du Sénat. Une fois à son bord, le capitaine du détachement de la garde lui demanda comment c’étaient déroulées les négociations. Linborn répondit que la République avait obtenu le droit de passage avant de lui raconter en détails le déroulement de la réunion, tout en précisant que la guilde des Kells avait peut-être des liens avec les Séparatistes. Linborn lui a cependant demandé ne pas en informer qui que ce soit, l’informant qu’il allait en parler directement au chancelier Palpatine à son retour sur Coruscant, lors de la réunion de débriefing sur les négociations.

Commentaires:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douaniers en herbe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douaniers en herbe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le jeu :: RPG
 :: Bordure Extérieure :: Tatooine :: Mos Espa
-
Sauter vers: