AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !   Ven 15 Juil 2011 - 15:25


La planète Jabiim - Bordure Extérieure

Jabiim. Planète marécageuse. Planète isolée et qualifiée de "tas de boue" par ses détracteurs. Mais planète riche en ressources minérales selon les magnats de l'industrie minière. Et enfin, patrie pour le chef de l'Armée de Libération Jabiimienne, Alexander Sanderson. Organisation formée très récemment par une poignée de patriotes et de nationalistes modérés qui n'avaient qu'un seul but : celui de la l'émancipation politique de Jabiim ! Qu'elle soit libre de toutes organisations politiques : que cela soit envers son ancien allié républicain et qu'elle soit intransigeante envers les propositions du nouveau mouvement séparatiste. Alexander Sanderson, ancien commando des forces spéciales de la République était un déçu - comme beaucoup d'autres personnes - de la politique jugée "impérialiste" et "injuste" de la République Galactique. Rejoint par quelques anciens commandos tous issus de Jabiim, Sanderson fonda une organisation indépendantiste, prônant la lutte armée contre le gouvernement actuel de la planète. Ces "terroristes", qualifiés par les autorités, utilisent la guérilla et le sabotage et la collecte d'information pour s'imposer et faire entendre leur voix. Par la violence certes ...

[A. Sanderson] ... recommence comme la dernière fois ! Tu n'as aucun doute qu'un speeder se dirigera prochainement vers la ville-Nord ? Ce serait une chance inespérée... De nouvelles armes pour les conscrits seraient les bienvenues, mais êtes-vous sûr de l'informateur ? J'aurai préféré avoir affaire avec une vieille "source".
[Soldat de l'AEJ] Aucun risque monsieur. Après qu'il nous eût fourni l'information, nous l'avions "filé" par deux pisteurs. Conclusion, c'est un gars normal, voire pauvre qui a entendu l'information par hasard. Peu de risque que l'on tombe dans une embuscade, les autorités ne nous connaissent pas vraiment, et la garnison est beaucoup trop médiocre pour cela.
[A. Sanderson] Surement... Bon d'accord. On tente le coup.

Les risques n'étaient pas très grands, ils pouvaient se permettre d'en prendre. Sanderson se dirigea d'un pas vif vers la caserne où ses hommes étaient déjà équipés et l'attendaient leur chef. Vêtus d'habits verts sombres, ils étaient parfaits pour mener des opérations dans cet environnement regorgeant de bêtes immondes et d'une végétation dangereuse. Environnement qu'ils connaissaient bien d'ailleurs.

[A. Sanderson] Ok, les gars. Voici le topo : un petit convoi se dirige vers la garnison locale. Celui-ci passe par le village-Est. Il me faut environ 5 hommes avec moi. Rendez-vous au "Point D".

    Les volontaires ne tardèrent pas à se désigner, et partirent en direction de ce fameux "Point D" qui n'était que le nom d'un repère parmi d'autres dans ce secteur de la planète. Tous étaient désignés par des lettres, sécurité oblige.
    Là, dans cette jungle luxuriante, ils arrivèrent près d'un chemin menant directement au village. Ce dernier était entouré par une végétation possessive, c'était parfait pour organiser une embuscade en règle. Le chef de la petite escouade donna rapidement les ordres dans ce sens. Un autre de ses hommes revint du village pour signaler que la troupe quittait le village en direction de la ville plus haut, celle où se trouvait la garnison. Maintenant, il fallait agir ! Un des soldats de l'AEJ fit exploser un détonateur incrusté dans un arbre pour barrer le chemin des ravitailleurs. Ils étaient pris. La totalité des soldats de l'escouade sortirent des bois et mirent "en joue" les quelques hommes. L'embuscade avait réussi et l'informateur n'était pas pourri.

    Mais il y avait un autre homme. Un homme en noir. Un homme bizarre et décidément étranger à la planète. Étranger, par son accoutrement, à l'humain. Peut-être que qu'il se dirigeait également vers la ville-Nord. Ils avaient donc accepté de le prendre ? En attendant, Sanderson sortit prudemment son pistolet blaster :
« Qui êtes-vous ?! Vous n'êtes pas Jabiimien ! »



[HRP] La cargaison du convoi ne sera pas comptabilisée. Ce RP est seulement un prétexte pour organiser la rencontre entre deux PJs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Darth Käve
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: [Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !   Jeu 6 Oct 2011 - 15:06

HRP: Comme je l'ai dit, me revoilà pour de bon cette fois-ci, et motivé. En espérant que tu m'excusera pour le retard.

Au fil du temps qui passe, les doutes du Sith devinrent des certitudes. Ses projets, qui ne furent tout d'abord que de simples songes, se précisèrent. Ses ambitions grandissaient de jours en jours. Plus le temps passait, plus Käve savait ce qu'il voulait. Au-delà du pouvoir et de l'influence, ses désirs se certifiaient. Dans sa quête de réponses, et d'élaboration de plans, le Seigneur Sith continuait de miser beaucoup sur la discrétion. Dans cette optique, il voyageait beaucoup, et se déplaçait de planète en planète afin de rester en perpétuel mouvement. Darth Käve était loin d'être stupide, et bien que Sidious ignorait son existence, lui n'ignorait pas celle de Sidious. Darth Käve demeure très peu connu, car rare sont les vivants à l'avoir déjà vu. Jusqu'à maintenant, il n'a jamais eut besoin de coopérer, collaborer ou s'associer pour arriver à ses fins. Cependant, ses projets devenaient de plus en plus ambitieux, et il était probable qu'il doive faire exception à sa règle dans le futur. Sa très faible renommée est à son avantage, car des Siths tels que Sidious ou Dooku n’appréciaient à coups sûr pas une concurrence hostile.

Ce souhait de rester inaperçu l'avait donc ce coup-ci mené sur Jabiim, où il prévoyait de rester quelques jours, une semaine tout au plus. Lorsqu'il était arrivé sur la planète, dans un transporteur lambda, il avait été surpris du climat. Jamais il n'avait mis les pieds sur cette maudite planète. Et son armure n'arrivait même pas à absorber l'humidité dans sa totalité. Cela l'avait déjà mis dans une sombre colère, dès son arrivé sur la géante marécageuse. Le transporteur l'avait bien évidemment emmené dans une zone assez fréquentée, ce qui n'allaits de plus, pas sans lui déplaire. Les gens semblaient misérable autour, et la planète ne semblait riche que de son industrie. Le regard du Sith dévisagea les gens autour de lui. Ceux-ci se pressaient, et forte heureusement, ne semblait pas s'interroger ou s'attarder sur le géant en bure noire. Darth Käve avait alors entrepris de se rendre dans un endroit moins fréquenté. Ignorant la topologie de la planète, et ignorant par conséquent où aller, il décida de se renseigner auprès des commerces à proximité. Bizarrement, ceux-ci furent très loquaces, sûrement du fait de l'aura inquiétante dégagée par le Sith, qui n'eut en aucun cas besoin de recourir à la violence, à son grand malheur.

En suivant les indications des commerçants, il rejoint la caserne la plus proche, d'où un convoi de ravitaillement devait partir incessamment sous peu à destination d'un village plus isolé. L'idéal pour le Sith. Grand fervent du côté Obscur, et grand manipulateur de la Force, Darth Käve n'eut aucune difficulté à convaincre la patrouille de l'emmener avec lui jusqu'au dit village. Il parvint même à précipiter le départ, la patience étant une qualité absente chez le sith.

Tout aurait pu bien se passer, et sans embuche, si la guérilla locale et ses indépendantistes n'avaient pas intenté une action contre le convoi. Vite encerclé, le ravitaillement devint vite perdu et incapable de se défendre. Cela une pour effet d'énerver d'autant plus le sith, déjà susceptible depuis l'arrivé sur la planète. Enragé, il hésita pendant une faction de seconde à sortir sa lame, et à trancher un maximum de ces opposants. Ceux-ci devaient ignorer sans doute encore à qui ils avaient à faire à l'heure actuelle. Il se ravisa cependant, et parcouru les hommes d'un coin de l’œil. La patrouille avait déposé les armes. Le respirateur de Käve laissa transparaitre un soupir. Il fini par localiser celui qui devait être le leader de cette action de guérilla. Celui-ci avait bien repéré l'homme de grande taille, totalement de noir vêtu. Il attendait, après lui avoir demandé qui il était.

Darth Käve analysa l'homme. Il était prudent, à en juger la posture qu'il adoptait, blaster au poing. Mais paradoxalement tête brulée, étant donné l'action intentée. Sûrement un homme fort dans ces idéaux, et expérimenté car il n'avait pas tardé à reconnaitre le caractère étranger du Darth. Le Sith connaissait sa première complication depuis très longtemps. Jugeant inutile d'attirer une attention plus que nécessaire sur lui, Käve ne bougea pas malgré la rage de combattre qui bouillonnait dans ses veines. Il tente alors de répondre anodinement, même si la voix métallique délivrée par le vocalisateur n'appuyait pas vraiment sa crédibilité.


"Simplement un étranger en vogue, perdu dans ces marécages. Je me suis donc intégré à cette patrouille pour avoir un point de chute. Est-ce mal?"

Il marque une pause. Après le bref silence qui plana suite à ses paroles, il reprit...

"Qui êtes-vous? Pourquoi-vous attaquer à un simple convoi de ravitaillement?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !   Jeu 24 Nov 2011 - 18:08

Intéressant. Alexander Sanderson ne s'attendait pas à trouver tel... énergumène sur son chemin. Le personnage était très unique par son accoutrement sombre ; on aurait cru d'abord à un cyborg jusqu'à ce qu'on remarque que ses yeux brûlants n'avaient rien d'artificiel. Ils intimidèrent légèrement Sanderson, mais ne fléchit point et ne laissa rien paraître devant cette... chose ! Bordel, qui était-il à la fin ?! Il ne semblait pas non plus être un soldats, mais un guerrier d'un autre temps, tel transposé dans une époque qui n'avait rien en commun et que lui même trouvait étrangère à son tempérament, à sa mentalité.

La première question était... *Est-ce un Jedi ?* Peut-être, mais sa cape cachait la présence d'un Sabre-Laser et puis cet homme ou machine dégageait une très mauvaise aura qui avait fini de mettre mal à l'aise n'importe qui, même Sanderson. Peut-être était-il un mercenaire du gouvernement en place, mais cela semblait peu probable. Une autre chose était certaine au mois : il était à sous-estimer, peu importe qui cela aurait pu être ... Alexander se permit un pas prudent en avant, tandis que tous les autres miliciens expérimentés mettaient en joue "l'homme en noir". Le chef du groupe indépendantiste lui répondit sèchement ...

[A. Sanderson] Peu importe de qui nous sommes ... Vous devez deviner que nous sommes des révoltés du gouvernement Jabiimien au point d'engager une lutte armée contre ce dernier. Si vous êtes un étranger, vous n'avez rien à faire sur Jabiim, parfois on retrouve ces personnes englouties dans les marées avec un litre de vase dans l'estomac. Cette planète n'est faite pour personne, sauf ceux qui y habitent et quelques mecs du noyau en manque de sensations fortes.

Il prit une pause, puis continua :

[A. Sanderson] Si vous êtes étranger, vous n'êtes pas forcément notre ennemi. Vous êtes libre, mais avant. Une question me démange. Pour quelle raison êtes-vous sur Jabiim ? Pas pour le tourisme il me semble.

A ses mots une averse et quelques éclairs éclatèrent dans le ciel, mais personne ne bougea. Et personne ne devait bouger jusqu'à ce qu'une réponse concrète soi dite. A la scène comique qui venait de se passer à l'éclatement de cet orage, Sanderson ne pouvait ne pas esquisser un sourire plein d'ironie.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Käve
Novice
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: [Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !   Jeu 24 Nov 2011 - 19:26

Pourquoi il était ici? Bon sang, pour la discrétion. S'il était venu ici, c'était avant tout dans l'objectif de rester discret et de poursuivre la réflexion de ses plans futurs. Il avait juste pensé que Jabiim serait une planète où il pourrait être en paix le temps de réfléchir à un moyen d'accès dans la CSI, ou alors avant de se rendre à nouveau sur Dromund Kaas. Quelque soit la décision qu'il prenne, il avait juste besoin d'un peu plus de temps, pour perfectionner ses actions futures. Et à vrai dire, le fait de tomber né à né avec quelques révoltés le jugeant suspicieux ne faisait que l'enquiquiner au plus haut point. Cependant, sa rage s'était amenuisé avec les paroles du "leader" de cette milice. Il était courageux, et c'était respectable. Le mot pathétique serait cependant de rigueur s'il faisait un pas de plus. La tension était palpable, et tous les rebelles tenaient l'inconnu en visuel, armes relevées. S'ils étaient bels et bien des révoltés, alors il demeurait tout de même un danger, pour peu qu'ils le prennent pour un soldat ou un mercenaire à la solde du gouvernement.

Alors il n'était pas forcément leur ennemi ? Peut-être une issue par se chemin. Ne pas faire couler de sang serait peut-être possible. Non pas que Käve n'aime pas le sang, mais là, ce n'était vraiment pas préférable. Et puis, qui garantissait que son propre sang ne viendrait pas à couler. La situation était donc simple. Soit ils se battraient, soit ils trouveraient un moyen d'être pacifiste. La deuxième solution induisant beaucoup de retenu pour le Sith, qui devait à tout prix contenir et renfermer son agressivité habituel. Il parcourut du regard l'ensemble des hommes qui l'encercler. Il devrait jouer finement.

[Darth Käve] Des révoltés. Alors nous avons au moins un point en commun. Pour ce qui est de ces marais, n'ayez crainte, ma planète natale n'est qu'un immense bourbier. En revanche, je ne vous conseillerais pas de faire un pas de plus.

Il marqua un pause afin de faire bien comprendre le message, bien qu'il ne soit pas sûr que le message soit passé, étant donné que le Jabiimien semblait têtu... Il reprit ensuite.

[Darth Käve] Je n'ai que faire du gouvernement de cette planète. Je suis simplement ici en exile. Et je ne m'attarderai pas. Si mon exile est actuellement porté sur Jabiim, c'est simplement parce qu'il me semblait pouvoir y passer inaperçu. Je n'aime guère que la république se mêle de mes projets. Je n'aime guère la république tout court.


La dernière phrase avait été lâchée plus pour lui que pour les autres. Cependant, elle avait été audible. Désormais, ceux-ci devait soit le laisser libre et partir, soit en subir les conséquences. Ils ne réalisaient peut-être pas qu'un sensitif à la Force leur faisait face. et que ce dit sensitif n'était pas un lumineux. Comme pour finalement les convaincre que si ce n'était pas la liberté, ce serait un affrontement, le Sith releva un pan de sa cape et il laissa apercevoir son sabre.

[Darth Käve] Et je doute que la république ne m'apprécie. Alors. Ai-je mérité ma liberté Jabiimien ?



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jabiim] Rencontre attendue et... inattendue !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le jeu :: RPG
 :: Bordure Extérieure
-
Sauter vers: