AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alexander Sanderson [v]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alexander Sanderson [v]   Dim 20 Mar 2011 - 12:10


Logo de l'A.E.J.

    Identité

    "J'aime ce tas de boue où il ne fait que pleuvoir, je mourrai dessus avant de me rendre".
    Alexander Sanderson à propos de Jabiim


  • Nom : Alexander Sanderson. Surnommé "Le Professeur" par ses hommes. Ce surnom symbolise le respect qu'ils ont pour lui, et à son expérience.
  • Autre compte : Avenir ; compte administrateur.

    Le Personnage
  • Sexe : Masculin.
  • Race : Humain d'originaire de Jabiim.
  • Âge : 54 ans

  • Planète d'origine : Jabiim. Planète marécageuse se situant dans la Bordure Extérieure. Faisant parti d'un système complètement isolé, Jabiim abrite aujourd'hui un gouvernement fragilisé par des luttes intestines causées par un système dépassé. En effet, de nombreux habitants se convertirent Pro-Séparatiste après que le gouvernement n'eut pas bougé d'un doigt lors des raides entrepris par les Trandoshans et les Pirates sur des villes mineurs. En clair, Jabiim est un tas de boue prêt à imploser ...

  • Description Physique :

    Physique et portrait typique d'un ancien militaire. Et quel militaire ! Malgré son âge et la deuxième moitié engagée, sa force physique est restée vivace et sa finesse est encore à peu près intacte. Son corps, montrant des abdominaux durement travaillés et les épaules imposantes et construites au prix de travaux physiques intenses désignent, à la minute que l'on pose les yeux sur lui, un ancien officier d'un corps prestigieux ayant surement vu - vécu - de nombreuses batailles. Et c'est le cas. Son apparence athlétique et endurci témoigne de nombreux combats et souffrances qui ont forgé l'homme qu'il est aujourd'hui, autant physiquement que mentalement.

    Animé d'un visage dure et ferme, aux rides marqués. Il y garde cette espèce de vitalité propre aux hommes de l'armée, quel que soit son âge. Sa moustache le symbolise auprès de ses hommes. Celle-ci incarne à elle seule son caractère égocentrique et sa force. Il n'a rien de ces anciennes reliques de l'Académie enseignant aux cadets la politique. L'apparence physique compte, et la première chose que les recrues voient c'est "votre gueule" comme il aime bien le dire. C'est un homme de terrain, et il en reste ainsi. Sanderson porte en permanence cet espèce d'uniforme basique des militaires ou combattants de sociétés militaires privées.

    L'uniforme est d'un vert plutôt kaki se camouflant bien dans des végétations abondantes, dans la pure tradition de la Bordure Extérieure. Jabiim reste son terrain permanent. Un simple béret noir et un porte arme de Pistolet Verpine viennent compléter le tout. Une tenue simpliste et efficace pour les mouvements physique, ce qui convient que trop bien pour sa mentalité. Sa tête est ornée d'un béret noir où, un insigne stylisé qui symbolise son mouvement nationaliste, est accroché. L'allure de l'ancien Lieutenant-Général passerait encore plus pour un ancien militaire s'étant reconverti dans une Société Militaire Privée, mais il n'est rien. Il travaille et lutte pour lui même et ses idéaux. Quitte à mourir pour elles. Mais il sait que l'heure n'est pas à la mort pour lui, du moins, pour l'instant ...

  • Métier : Ancien officier des Forces d'Élite Jabiimiennes, ancien officier des Brigades Spéciales de la République et ex-instructeur au sein de ces dernières sur Carida. Mercenaire et chef de l'Organisation de l'Armée d'Émancipation Jabiimienne ; A.E.J.

  • Groupe : L'Armée d'Émancipation Jabiimienne. Neutre.

    Informations

  • Histoire :

    Pseudonyme : Administration
    Mot de passe : *******
    Accès autorisé
    Ouverture du ficher de nommé "Alexdander Sanderson" ... ... ...

    On ne sait que très peu de choses sur la personne nommée Alexander Sanderson. Surnommé "le Professeur" par ses hommes, celui-ci naquit sur la planète Jabiim dans la Bordure Extérieure, bien loin du Noyau et de tous ses péripéties. Jabiim deviendra bien plus tard un sentiment d'appartenance et de nationalisme modéré pour le jeune Sanderson qui n'avait que très peu de repères. Issu d'une famille tout juste pauvre et à la limite du précaire, Sanderson reçut malgré tout une éducation juste et stricte. Jabiim était sa patrie et il fallait la servir. Après avoir fini sa scolarité et effectué quelques maigres études, il s'engagea sans tarder dans l'Armée Jabiimienne. Il travailla d'une façon acharnée pour s'arracher de la précarité et devenir quelqu'un, devenir un homme comme répétait son père.

    Les efforts finirent par payer leurs fruits apparemment, il devint capitaine dans l'armée régulière Jabiimienne, à seulement 19 ce qui était encore jeune. D'un autre côté, Jabiim avait besoin au plus vite d'officier pour une armée qui était elle même, encore à l'époque, très récente. Ce qui pourrait expliquer cette montée brusque. Remarqué par ses capacités, il fut incorporé très brièvement au sein des Forces d'Elites de Jabiim. Juste assez pour se faire de solides relations avec quelques personnes. Ces dernières l'encourageront à continuer sa formation sur Carida. Alexander Sanderson suivra alors une opération pour être Commando au sein des Brigades Spéciales de la République nouvellement formées.

    Alexander a été nommé à la tête de troupes toutes "fraiches". Celles-ci n'étaient pas des clones ; la froideur des soldats clones ne l'animait pas et il considérait que des hommes non clonés pourraient faire de l'excellent travail, sans nécessairement avoir "le gabarit d'un Mandalorien". L'initiative et l'intelligence étaient le principal moteur. Et comme il dira des années plus tard, il "ne pouvait pas les cerner". Alexander participa à la bataille de de Géonosis avec ses troupes sans pour autant s'illustrer plus que d'autres personnes. Il avait fait son boulot et c'était tout. Après cela, il devint un instructeur au sein de l'Académie de Carida ; il ne voulait plus participer à d'autres combats car il refusait donner de son sang à une cause qui, selon lui, n'en valait pas la peine. Son parcours en tant qu'officier instructeur fut court mais il marqua les esprits.

    Son "look" d'officier déganté, plein d'expérience, et le portrait d'une personne jurant en permanence convenaient parfaitement à l'endroit. Il forma les meilleurs soldats de la galaxie afin de combattre pour la république et les idéaux qui représentaient cet espèce d'idéal de paix et de liberté, bafoué par une menace sécessionniste et d'un "pseudo mouvement indépendantiste". A partir de ce moment là, Sanderson cessa de garder vivante sa flamme patriotique et son amour pour la République. Cette gangrène "qui fumait" sa planète natale en prétextant démocratie. A ce rythme là, il développa des idéaux clairement anti-républicains. N'ayant plus aucun lien avec Carida ou la République, il démissionna et repartit pour Jabiim.

    Après tout reste flou, il ne noua pas de contactes officiels avec Jabiim ou l'armée pour une éventuelle reconversion. Il disparut littéralement de la circulation, et sa dernière position fut bien sûr Jabiim. Selon certaines paroles de ses anciens élèves, il était encore en vie et ne demandait qu'une émancipation de Jabiim à la République, au même titre que pour la Confédération.
    Rapport rédigé par l'agent XX/GW des services secrets de la République.

  • Inventaire :

  • Armée de l'Émancipation Jabiimienne
  • Complexe souterrain dans la forêt de Jabiim
  • 300 hommes sous son service ; recrues, soldats, patriotes

  • Uniforme Vert Kaki :
  • Armure légère au dessous de l'uniforme
  • Diverses plaques légères
  • Béret noir ; insigne de l'A.E.J.
  • Veste militaire à manches longues
  • Ceinture multi-fonctions
  • Pantalon militaire
  • Bottes militaires standards

  • Fusil Blaster
  • Pistolet Verpine avec son porte

  • Comlink
  • Datapad
  • Grapin

  • Description mentale :

    Comme un politicien honnête - ou s'il en existe - Sanderson se considère comme droit dans ses bottes. Avant tout militaire, il en conserve les principes indélébiles désormais ancrés dans sa façon de pensé, dans son caractère et de sa façon d'agir et de prendre des décisions. Grossier, égocentrique et cynique sur les premiers abords, il n'en demeure pas moins une personne loyal, franche et honnête avec les personnes qui méritent que l'on se conduise de telle sorte avec elles. Alexander se bat pour une cause qu'il considère comme juste et noble, celle de l'indépendance du peuple dont il fait parti, sans pour autant se rapprocher de la Confédération des Systèmes Indépendants, dont les idéaux sont louables mais ternis par des Mega-Corporations encore plus véreuses que celles de la République.

    Son grand honneur militaire ne l'empêchera surement pas, et ne l'a pas empêché, d'utiliser des méthodes sales de la guerre classique. Des méthodes bien connues, mais que peu de personnes dans les Académie osent mentionner. Que cela au simple interrogatoire ou à la torture, être patriote de sa patrie exigent des sacrifices. La guerre se joue partout, et il y aura des victimes, de tous bords, et pour diverses raisons. Avec le temps, le Jabiimien apprit à vivre avec sa conscience telle qu'elle était. En regrettant certains actes, certes, mais étant fier que la mission réussissait malgré ces dommages collatéraux. Le pire était pour lui qu'une mission échouée au prix de nombreuses victimes. Comme pour tout officier responsable ; vouant au respect à la moindre vie des personnes qu'il a sous son commandement.

    Personne intelligente et cultivée. Son caractère s'est détérioré en se transformant en un officier égocentrique et cynique. Cette mutation de comportement est dû au profond rejet de toutes les institutions Républicaines et Jabiimiennes et du modèle constitutionnel. A ses yeux la démocratie, telle "pratiquée" par la République est une histoire fumeuse, "une connerie" selon lui. Incarnant le développement et la liberté des droits, la République est paralysée par un Sénat incompétent où les intérêts ne font que diverger sur des sujets aussi stupide que sont les coiffes des Gardes du Sénat ! Cette situation dure déjà depuis plus de 10 000 ans et n'a conduit qu'à des désastres sociaux, économiques et humains. Sanderson voit en Palpatine un vieillard étrange et sournois ; aucunes de ses prédécesseurs n'avaient demandé les pleins pouvoirs, même en État de guerre. Plusieurs personnes ont vu dans cela une bonne résolution, et la formation d'un exécutif juste et puissant, pour d'autres ce n'était que de la poudre pour les yeux.

  • Intérêts : Sa cause, Jabiim, ses hommes, la gloire...
  • Répulsions : La République, la Confédération Séparatiste, les imprévus...

    Présence
  • Fuseau Horaire : Paris, France.
  • Disponibilité : Uniquement le week-end.
  • Indisponibilité : Les autres jours, et encore ...
Revenir en haut Aller en bas
Créateur
Administrateur
avatar


Feuille de personnage
Crédits: -

MessageSujet: Re: Alexander Sanderson [v]   Dim 20 Mar 2011 - 15:20

Le fameux dicton "Bienvenue sur Star Wars Crépuscule de la République" ne sera nullement nécessaire, tu le sais aussi bien que moi !

J'ai bien ri lorsque j'ai vu Shepherd en tant qu'avatar à la place de ce bon vieux Nute... Bien, trêve de boutade, tu as l'honneur d'être la dernière personne validée par le Créateur ^^'. Pour en revenir à la présentation, j'aime tout particulièrement ce type de personnage froid et intelligent, ainsi que nationaliste... Je n'ai aucun autre commentaire à rajouter,et j'espère que tu mèneras ce personnage au bout de sa destinée.

Tout simplement, bon jeu, et je crois bien que j'ai un regret solennel de ne pas avoir la possibilité de faire un bon RP avec ce "voyou"...
Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander Sanderson [v]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pages Indispensables :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-
Sauter vers: