AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les récits d'Obi-Wan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Obi-Wan Kenobi
Administrateur
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Les récits d'Obi-Wan   Jeu 23 Déc 2010 - 9:16

Première histoire de mon invention, c'est une petit voyage dans le temps, quelques semaines ou quelques mois après la bataille de Yavin, mais avec une certaine modification : que se serait-il passé si les Yuuzhan Vong étaient arrivés sous l'Empire au moment de sa toute puissance malgré leur cuisante défaite avec la perte de la première Étoile Noire et la mort du grand Moff Tarkin. Je vous laisse lire le premier chapitre de cette histoire.

Récit classé « Infinities » (non situé dans la chronologie officielle) : L’Empire face aux Yuuzhan Vong

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

STAR WARS : L’EMPIRE ET LA CRISE VONG


Chapitre I : Vaisseau inconnu


Dans les profondeurs froides de la Bordure Extérieure, un gigantesque croiseur interstellaire de classe Impériale poursuit un étrange vaisseau non loin d’une nébuleuse. Après avoir lancé plusieurs sommations dont il n’y a eu aucune réponse, le commandant du croiseur, le capitaine Arvin Karrif, décida d’envoyer un peloton d’abordage contre le vaisseau inconnu mais étant trop loin du croiseur, il fallait envoyer un transport d’abordage pour arraisonner le vaisseau. Il dit alors à l’officier responsable du hangar :
-Préparez deux transports DX-9, l’un avec les meilleurs stormtroopers et des spacetroopers étant donné que nous ne connaissons pas ce qu’il transporte ni même ses occupants… Et de plus, il semble que ce soit un vaisseau… comment dire… organique !
L’officier sembla troublé et demanda :
-Si les soldats que l’on va envoyer sur ce vaisseau réussissent, dois-je quand même préparer des navytroopers pour s’occuper des prisonniers, s’ils en ont ?
- Faites ce qui est nécessaire, sergent, lui répondit le capitaine Karrif, mais évitez d’envoyer trop de soldats à la mort...
-Oui monsieur.
Quelques instants plus tard, 10 spacetroopers en armure arrivèrent dans le hangar accompagnés par 3O stormtroopers d’élite. Face aux soldats de choc habitués à combattre dans le vide spatial, les traditionnels soldats impériaux semblaient minuscules et pour ceux qui ne sont pas habitués à ce genre de spectacle, il comprendrait juste en le regardant pourquoi beaucoup de monde parle des spacetroopers comme des « tanks ambulants ». Les soldats embarquèrent dans les vaisseaux puis décollèrent avec une escorte de chasseurs TIE hurlant. Les vaisseaux quittèrent la lumière du hangar pour se diriger sur le vaisseau qu’ils doivent arrêter. Les chasseurs TIE tournèrent autour de l’étrange vaisseau qui ne se défendait nullement malgré que les scanners du vaisseau détectent des signes de vie, même énormément… Le DX-9 des stormtroopers utilisa ses canons à ions pour neutraliser les boucliers du vaisseau… Aucun effet… Tandis que les spacetroopers furent déployés et se dirigèrent avec leur armure spatiale vers le vaisseau. Le DX-9 s’approcha et s’arrima à la structure étrange du vaisseau alien. Les stormtroopers débarquèrent dans le vaisseau en suivant les procédures d’arraisonnement de vaisseaux spatiaux qu’ils ont appris à l’Académie et se déployèrent à couvert. L’officier du petit groupe de soldats dit :
-En position ! Il y a du mouvement !
Et sur ses paroles, un groupe d’étranges aliens équipés d’armes vivantes s’approchèrent et engagèrent les hostilités avec les impériaux. La première victime de ce combat fut un soldat impérial, empalé par le bâton amphi des guerriers ennemis. Rapidement, le petit groupe de soldat fut quasiment anéanti. Le chef de l’escouade dit alors :
-Les spacetroopers ! Envoyez les spacetroopers ! Venez nous chercher on se fait massacrer ! Aarrrgh !
Puis plus rien… Il est tombé raid mort pile au moment ou les spacetroopers s’introduisirent à l’intérieur de l’engin. Deux guerriers alien tombèrent sous les coups de l’armement lourd des soldats mais finirent par être surpassés...
Pendant ce temps là sur la passerelle du vaisseau impérial…
-Capitaine ! Capitaine !
-Quoi encore !?
-Les stormtroopers se sont fait massacrer !
-Quelle sale journée… Que s’est-il passé, soldat ?
-Ils ont rencontré une résistance très forte à bord, monsieur et…
-Non ! C’est bon ! J’en ai assez entendu.
-Mais…
Le capitaine Karrif entre facilement en colère, surtout quand un peloton de ses meilleurs soldats se fait massacrer lors d’un banal abordage. Il demanda ensuite à un officier de pont d’activer les rayons tracteurs pour emmener le vaisseau ennemi dans le hangar principal du destroyer Impérial. Il demanda ensuite au sergent Scranger des navytroopers postés dans le hangar de poster des canons portatif E-WEB pour décimer les aliens à la sortie de leur vaisseau. Puis se fit interpeler par un officier de pont :
-Capitaine, le vaisseau va bientôt être arrimé dans le hangar.
-Bien ! Nous allons leur faire une petite démonstration de la toute-puissance de l’Empire !
Du côté du sergent Scranger, le stress monte car ils ne connaissent pas la menace qu’ils vont affronter ni leur armement. Le compte à rebours l’amplifiait de plus en plus… « 5… 4… 3… 2… 1… 0 ! Arrimage ! » Dit la voix du contrôleur de vol du hangar.
Les soldats de la Marine tentaient de garder leur courage et Scranger dit à ses hommes pour les rassurer :
-On les allume tous à la sortie de leur vaisseau et on balance leur cadavres par-dessus-bord !
Puis la porte s’ouvrit et un guerrier sortit puis dit avec un accent étrange :

-Vous allez tous mourir, hérétiques ! Vous ne pouvez rien face aux Yuuzhan Vong !
Scranger dit alors :
-Ah ouais ? Tu vas voir fils de murglak !
Puis tous les navytroopers ouvrirent le feu avec leurs E-Web sur le guerrier Vong… La bataille du hangar commença alors…
Revenir en haut Aller en bas
Ordo
Expert
avatar


Feuille de personnage
Crédits: Un tas.

MessageSujet: Re: Les récits d'Obi-Wan   Jeu 23 Déc 2010 - 13:58

Je me permet de poster à ta suite Obi.
J'aime beaucoup cette idée là !! Les Vongs face à la puissance de l'Empire ^^.
Mais des tonnes de questions peuvent mérités un petit temps de réfléxions. Du genre && si l'étoile noire n'avait pas été détruite ? Ou si Leia avait basculé du coté Obscure ?=P
Note que tu as intéret à faire gagner l'empire Razz
Revenir en haut Aller en bas
Obi-Wan Kenobi
Administrateur
avatar


Feuille de personnage
Crédits: 200

MessageSujet: Re: Les récits d'Obi-Wan   Jeu 23 Déc 2010 - 19:17

Le chapitre 2 maintenant !

Ordo > Si je racontais que la première Étoile Noire n'avait pas été détruite et que Leia serait passée du Côté Obscur de la Force, je ferais du plagiat de l'album BD Star Wars Infinities : Un Nouvel Espoir, mais je ferais d'autres récit du genre infinities !

Chapitre II : La bataille du hangar


Le guerrier Yuuzhan Vong était peut-être mort mais une escouade d’autres soldats Vong sortirent du vaisseau sous le feu des soldats de la Marine. La bataille était sanglante et des fusillés impériaux furent appelés en renfort pour appuyer les navytroopers déjà débordés par les aliens. Même certains pilotes de chasseurs TIE rejoignirent le combat pour aider leurs camarades. Les Yuuzhan Vong avaient visiblement bien préparé cette attaque mais une question parcourait les rangs impériaux : qui son-ils ? D’où viennent-ils ? Que veulent-ils ? Mais une certitude régnait parmi les soldats de l’Empire : on ne doit pas les laisser gentiment accéder à leur objectif quel qu’il soit. Le sergent Scranger commençait à perdre ses moyens face aux envahisseurs et se disait « Ils sont plus coriaces que des Jedi ces machins là ! ». Il fit signe à un fusillé de faire feu sur un paquet de Vong avec son lance-roquettes pour en finir avec eux mais des soldats impériaux reculèrent et Scranger leur dit alors :
-Revenez, bande de skugs ! Ce serait dommage si vous surviviez vous seriez envoyés dans les mines d’épices de Kessel !
Les soldats comprirent mais trois d’entre eux furent tués sur le retour au champ de bataille par des insectes-rasoirs Vong, une des nombreuses armes organiques des envahisseurs. Pendant ce temps-là, le fusillé envoya la roquette, plusieurs des aliens furent tués mais il eut quand même des survivants auquel cela ne dérangeait pas d’avoir le corps couvert de brûlures.
Pour les soldats humains de la Marine Impériale, les Yuuzhan Vong étaient des monstres incroyablement résistants et cruels qui massacraient tous sur leur chemin et capables de broyer le casque d’un stormtrooper simplement avec la force de leur mains.
Le sentiment de peur avait entièrement envahi les soldats de l’Empire, ils voyaient leurs camarades empalés, démembrés et parfois broyés par les créatures. Les canons blaster portatifs E-Web était en surchauffe à cause des tirs trop intensifs des navytroopers sur les envahisseurs. Les soldats se retrouvèrent vite à cour de munition. Les fusillés impériaux et les stormtroopers n’avaient plus beaucoup de choix : ils devaient utiliser les détonateurs thermiques qu’ils ont dans leurs packs dorsaux même si c’est fortement déconseillé de les utiliser dans un vaisseau.
Ils les jetèrent alors et l’explosion fut terrible, les parois en duracier du croiseur impérial étaient endommagées et des morceaux de Yuuzhan Vong étaient étalés sur le sol dans les flaques de sang formées par les cadavres des impériaux et des Vong.
Un Vong lâcha alors avant de mourir de ses blessures :
- Grakh ! Yadag dakl, ignot!
Les impériaux avaient remporté une petite victoire en affaiblissant le nombre de guerriers ennemis et le sergent Scranger appela le capitaine Karrif :
- Nous les avons affaiblis mais leur vaisseau est, d’après le nombre de guerriers que nous avons affronté, est un transporteur lourd. Mais il y a un autre problème : la moitié de mes hommes sont mort, une dizaine de fusillés ont été tués et quelques pilotes venus nous prêter main forte y sont passé eu aussi. Nous avons été obligés d’utiliser les détonateurs thermiques des stormtroopers, le hangar est donc endommagé et des postes d’approvisionnement de chasseurs TIE et de navettes ont été touchés. Il y a donc deux rangées de TIE qui ne peuvent pas être utilisées. Et un rail d’arrimage de TIE a été arraché par une explosion et bloque le pont d’envol. Cela fait trois rangées de chasseurs hors-service et une partie du hangar est bloquée.

- Détachez leur vaisseau, nous allons faire route vers un chantier de réparation.

- Oui mon capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les récits d'Obi-Wan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les récits d'Obi-Wan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors Jeu :: Art-
Sauter vers: